Sport

Ahmad Ahmad suspendu cinq ans par la FIFA

La Chambre de jugement de la Commission d’Éthique de la FIFA, a suspendu pour cinq ans le Président de la Confédération africaine de Football (CAF) Ahmad Ahmad, pour avoir enfreint divers codes d’éthique.


Ahmad Ahmad, a été reconnu coupable d’avoir enfreint divers codes d’éthique : obligation de loyauté, offrir et accepter des cadeaux ou autres avantages, abus de position, détournement de fonds.. « L’enquête sur le comportement de M. Ahmad au poste de Président de la CAF entre 2017 et 2019, a porté sur diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque (Oumra), ses accointances avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités », explique la Fifa. Ahmad Ahmad, a également été condamné à verser une amende de 200.000 francs suisses (185.000 euros). Il a précédemment nié tout acte répréhensible.

Lire aussi | Le français Tecma Global Solutions s’installe à Tanger Med

Le mois dernier, le malgache a annoncé son intention de briguer un second mandat lors des élections de la CAF prévues en mars prochain, mais il devrait passer un test d’éligibilité pour reprendre sa place au sein du Conseil de la Fifa. Le dirigeant malgache de 60 ans, à la tête du football africain depuis mars 2017, avait auparavant été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris.

Lire aussi | Impôts : les aviculteurs soulagés

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 3979 nouveaux cas, 324.941 au total, dimanche 22 novembre à 18 heures

Article suivant

Coronavirus : au bord de la saturation, les hôpitaux craignent les affres de la deuxième vague