Société

Aid Al Adha : les prix des moutons ne devraient pas dépasser 50 DH le kilo

Selon l’Association nationale ovine et caprine (ANOC), les prix des moutons ne devraient pas dépasser 50 DH le kilo malgré une campagne agricole moyenne.


« Les prix des moutons resteront raisonnables cette année », malgré une campagne agricole moyenne. « Les prix varieront selon la race et la région, mais ne dépasseront pas les 50 DH / kilogramme, avec une différence de 1 ou 2 DH entre les races », selon une source de L’ANOC.

Au 10 juillet 2019, six millions de têtes ont déjà été identifiées par l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (Onssa). A fin juillet, environ 8 millions d’ovins et de caprins devraient être identifiés. De même que le cheptel qui était disponible l’année dernière permettait d’assurer une offre d’environ 8,1 millions de têtes, ce qui dépassait 48% la demande habituelle des consommateurs à cette occasion.

L’ANOC a été chargée, de son côté, de l’identification de 1,5 million de têtes. L’opération a démarré avant le mois de Ramadan. Au 12 juillet, plus d’un million d’ovins et de caprins ont été identifiés par l’Association. Selon notre interlocuteur, au 31 juillet, « nous allons dépasser les 1,5 million de têtes ». Au 10 juillet, plus de 223.000 éleveurs engraisseurs ont été enregistrés, soit une augmentation de 62% par rapport à l’année dernière.

Lire aussi : https://www.challenge.ma/aid-al-adha-six-millions-de-tetes-identifiees-112552/

Selon l’Association, « quatre races principales seront proposées par les éleveurs à l’Aid Al Adha, dont la Beni Guil (Oriental), Timahdite -également appelée Bergui- (Moyen Atlas), et la race Sardi ». « Du point de vue de la qualité, toutes les races sont bonnes. L’opération de contrôle menée par l’Onssa cette année était assez sévère ». Quant à l’alimentation, « elle était un peu plus chère par rapport à l’année dernière: 15 DH le Kg de paille contre 10 DH en 2018 ».

Rappelons que le ministère de l’Agriculture prévoit de lancer, à partir de l’année prochaine, l’identification des moutons avec des boucles électroniques. Ces boucles seront plus efficaces. Elles garantiront la qualité des moutons, donneront des précisions sur leur état de santé, et garantiront également la traçabilité du cheptel…

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Hervé Renard dévoile sa prochaine destination

Article suivant

Le groupe Edukateam prépare une ouverture de capital