Société

Aïd Al Adha : six millions de têtes identifiées

L’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) vient de faire le point sur les préparatifs de Aïd Al Adha, tout en présentant le bilan de ses missions de contrôle.


A ce jour, six millions de têtes sont identifiées et trente souks supplémentaires dédiés à la vente des ovins et caprins ont été mis en place dans le cadre des préparatifs de la fête du sacrifice, indique l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires.

Cette année, environ 8 millions d’ovins et de caprins devraient être identifiés suite à l’adhésion massive des éleveurs-engraisseurs à l’opération de l’enregistrement destinée pour Aïd Al Adha, précise l’ONSSA. En plus des 6 millions de têtes identifiées, plus de 223.000 éleveurs engraisseurs ont été enregistrés, soit une augmentation de 62% par rapport à l’année dernière, l’opération de l’identification des ovins et des caprins devant s’achever vers la fin du mois de juillet courant.

Contrôle renforcé

Aussi, un bilan des résultats des contrôles menés par l’ONSSA jusqu’à aujourd’hui a été présenté comme suit : 320 sorties de contrôle, 160 échantillons d’aliments pour animaux ont été prélevés pour analyse, 400 échantillons de viandes ont été analysés pour s’assurer de l’absence d’antibiotiques dans les viandes, 70 laissez-passer des fientes de volaille ont été délivrés, 5 procès d’infractions ont été dressés à l’encontre des contrevenants et ont été envoyés à la justice, révèle la source.

Par ailleurs, les responsables de l’ONSSA ont également souligné que ce contrôle sera renforcé à l’approche du Aïd Al-Adha, ajoutant que l’Office a saisi les différentes parties prenantes, notamment le ministère de l’Intérieur et les Douanes, afin de renforcer le contrôle des médicaments vétérinaires sur le marché local et aux frontières.

Ainsi, et à l’instar de l’année dernière, et en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, 30 souks supplémentaires (dont 8 souks nouvellement crées cette année) dédiés à la vente des ovins et des caprins destinés pour Aïd Al Adha seront mis place pour renforcer le réseau de commercialisation, en plus du lancement de la campagne « Al Gazar Diali » qui consiste en la formation et la sensibilisation des bouchers.

Avec MAP

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Kamal Attila, cofondateur de Low-Tech Lab Maroc : des solutions écologiques

Article suivant

Statut juridique des terres collectives : quoi de neuf ?