Elevage

Aid El Adha : 8,8 millions de têtes pour une demande de 5,3


A la veille de l’Aid El Adha, l’offre du marché en animaux pour le sacrifice couvre largement la demande.
 
Le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime annonce que  les effectifs du cheptel ovin et caprin destinés à l’battage de l’Aïd sont estimées à près de 8,8 millions de têtes dont 5 millions d’ovins mâles et 3,8 millions d’agnelles et de caprins.
 
Pour sa part, la demande est estimée à 5,3 millions de têtes, dont 4,8 millions d’ovins (soit 4,2 millions mâles) et 520 000 caprins.
 
Ainsi, les disponibilités en animaux couvrent largement la demande. Le ministère précise, également, que l’état sanitaire du cheptel national, notamment celui des ovins et des caprins, est satisfaisant dans l’ensemble des régions du Maroc.
 
Une opportunité économique.
 
L’Aid El Adha est aussi une grande opportunité économique. C’est d’abord la période de transfert massif de revenus des villes vers les campagnes. En effet, un chiffre d’affaires dépassant les 10 milliards de DH est réalisé dans les transactions commerciales des animaux d’abattages. La grande partie est accaparée par les agriculteurs et éleveurs vivant dans les campagnes.
 
Naturellement, des intermédiaires urbains s’insèrent dans la chaîne de valeur, mais pour certain éleveurs de moutons, la quasi-totalité du bénéfice annuel est dégagée lors de la période de l’Aid El Adha.
 

Ces ressources financières contribueront à dynamiser les activités économiques globales dans le monde rural durant la prochaine campagne agricole 2015-2016.

 
Article précédent

Cambriolage du cabinet de Me Moretti :« Je ne sais pas ce qu’ils sont venus chercher...»

Article suivant

Hatim kaghat, DGA de Kia Motors Bin Omeir Group