Transport aérien

Air Arabia et RAM interdites d’emmener les voyageurs en France jusqu’au 10 Août

Après l’annonce de nouvelles restrictions sur les voyages à destination de la France, Air Arabia a tenu à promptement informer sa clientèle de la solution proposée à ceux qui ont fait une réservation, après la suspension pure et simple de ses vols. En effet, la compagnie low cost marocaine a informé sur sa page facebook et twitter qu’elle donnait « la possibilité (à ses clients) de modifier la date de votre vol sans frais supplémentaire, de garder un avoir valable pour 12 mois ou de demander un remboursement ». Ces nouvelles dispositions font suite « aux nouvelles restrictions de voyage au départ du Maroc vers la France, du 04 au 10 août 2020 », précise la compagnie. L’information a été relayée par la directrice générale de la compagnie, Laila Mechbal, sur son compte Twitter.


Royal Air Maroc, qui semblait précédemment ne pas être concernée par une telle décision, serait désormais elle aussi mise dans les petits papiers des autorités françaises. Selon un site d’information, « seule la compagnie nationale Royal Air Maroc assurera donc le transport des passagers de France vers le Maroc. Les vols de la compagnie partiront vides puisqu’elle n’est plus autorisée à effectuer le Casa-Paris avec des passagers à bord. Il s’agit en d’autres termes d’une opération de rapatriement ».

Lire aussi | Autoroutes: Jawaz aurait pu multiplier par 8 le flot des passages aux péages

L’accord entre les deux pays pour permettre à la RAM de partir vide et ramener des Marocains sur le territoire national et aux compagnies françaises (Air France et Transavia) de faire de même dans l’autre sens serait intervenu entre les autorités françaises et l’Ambassadeur du Maroc à Paris le 23 juillet dernier, suite à de nombreuses discussions entre les autorités des deux pays, avance le site d’information.

Ces nouvelles restrictions ou l’interdiction faite par les autorités françaises aux deux compagnies marocaines de desservir la France à partir du Maroc auraient pour source le mécontentement de compagnies françaises. Celles-ci n’auraient que peu goûté au refus des autorités marocaines d’ouvrir les frontières aux autres compagnies, pour effectuer le rapatriement de leurs ressortissants, dans ce cas-ci, des ressortissants français. Laissant ainsi la latitude aux seules RAM et Air Arabia de faire des aller-retour entre les deux pays. Une décision certainement vue et vécue telle une volonté d’aider une compagnie nationale ballotée par la situation actuelle. La RAM, selon nos informations, est en préparation d’une communication sur le sujet. Quant à la période ciblée, qui court du 4 au 10 août, son terme coïncide avec la date à laquelle le Maroc a prévu de lever l’état d’urgence. Si bien sûr, une nouvelle prorogation ne vient pas tout chambouler.

Lire aussi | Autorisation de déplacement : la réservation d’hôtel valable

 
Article précédent

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mercredi 29 juillet

Article suivant

Coronavirus : 826 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 22.213 cas cumulés mercredi 29 juillet à 18 heures