Santé

Akdital Holding : Un nouvel entrant dans le tour de table

Acteur de référence dans le secteur privé de la santé au Maroc, Akdital Holding vient d’élargir son tour de table avec l’entrée dans son capital de Mediterrania Capital Partners (MCP), par la voie d’une augmentation de capital.


La finalisation de cette opération est soumise à l’obtention des autorisations réglementaires requises. A l’issue de la réalisation de l’opération, MCP, la société de capital-investissement dirigée par Saâd Bendidi et Hatim Ben Ahmed, détiendra 20% du capital social d’Akdital Holding. « Ce partenariat avec MCP permettra au groupe Akdital de renforcer sa position d’opérateur marocain de premier rang dans le secteur de la santé, et d’exploiter davantage son fort potentiel de croissance en poursuivant l’ouverture de nouveaux établissements de santé dans plusieurs villes du Royaume, avec pour objectif de doubler sa capacité d’hospitalisation dans les 2 ans à venir », explique le Docteur Rochdi Talib, président directeur général d’Akdital Holding.

Pour rappel, le groupe Akdital compte à ce jour cinq établissements de santé multidisciplinaires et spécialisés : la clinique Jerrada Oasis, la clinique Ain Borja, le Centre International d’Oncologie de Casablanca, la clinique Longchamps, et l’hôpital privé Casablanca Ain Sebaâ. Ces établissements sont dotés de plateaux techniques disposant des technologies les plus avancées adaptées au traitement des pathologies les plus lourdes, répondent à des normes internationales, offrent une capacité d’hospitalisation de 550 lits, et emploient directement près de 1.200 personnes.

L’arrivée de MCP dans le tour de table d’Akdital s’inscrit dans un contexte où le Maroc fait face à une insuffisance manifeste de ses infrastructures de santé. En effet, selon le Portail de données et statistiques Indexmundi, le Royaume ne dispose que de près de 33.000 lits hospitaliers (dont près de 70% dans le secteur public), soit un ratio de 0,9 lit pour 1.000 habitants, contre 6,4 lits et 2,1 lits respectivement en France et en Tunisie. Le développement d’opérateurs privés constitue par conséquent un enjeu essentiel pour améliorer l’accès de la population aux services de santé.

Quant à Mediterrania Capital Partners, elle est présente au Maroc depuis 2008. La dernière transaction de cette structure régionale de capital investissement en date marque la cinquième prise de participation du fonds MC III après TGCC (Maroc), Cairo Scan (Egypte), Groupe Cofina (Côte d’Ivoire) et Aziza (Tunisie). Akdital Holding a été accompagnée par Innova Santé, cabinet spécialisé dans le secteur de la santé, la banque d’affaires BMCE Capital Conseil, le cabinet OMNIPACT, le Centre d’Etudes, de Gestion et d’Organisation en tant que conseillers financiers.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Euler Hermès : le Maroc doit accélérer les réformes pour dynamiser son économie

Article suivant

AliPay débarque au Maroc