Santé

Al Hoceïma : des équipements modernes pour le centre d’oncologie

Le centre régional d’oncologie d’Al Hoceïma vient d’être doté d’équipements biomédicaux modernes dans l’objectif de faciliter davantage l’accès aux soins et améliorer leur qualité en faveur des patients.


Ce projet, faisant partie du programme « Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit » concerne la mise à niveau et l’équipement du centre régional d’oncologie pour un coût global de 15 millions de DH dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la santé et le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma. Les nouveaux équipements ont été mis en service à l’occasion d’une visite effectuée à ce centre par le ministre de la santé, El Houcine Louardi, en déplacement dans la province d’Al Hoceïma pour s’enquérir des réalisations et de l’état d’avancement des travaux dans les différents projets en cours dans le domaine de la santé.

Le ministre a souligné que le centre d’oncologie de Al Hoceïma n’a cessé de fournir ces prestations depuis son inauguration par SM le Roi Mohammed VI en 2008, faisant état de 34.000 consultations, de plus de 16.000 actes de radiothérapie et près de 10.000 actes de chimiothérapie. Ce projet, qui porte notamment sur l’acquisition d’un scanner 3D et la modernisation et l’équipement du bloc opératoire, celui de réanimation et des autres services du centre, a pour but de faciliter davantage l’accès aux soins pour les patients et améliorer leur qualité en épargnant aux bénéficiaires des déplacements dans d’autres villes du Royaume. Il s’agit d’une « grande avancée » en ce qui concerne l’offre de soins à l’échelle de la province de Al Hoceïma, s’est félicité le ministre, qui n’a pas omis d’exprimer ses vives remerciements et sa gratitude à la Fondation Lalla Salma- Prévention et Traitement des Cancers, grâce à laquelle la lutte contre cette maladie a connu « des avancées considérables » dans le Royaume. Selon le ministère de la santé, une enveloppe budgétaire de plus de 500 millions de DH a été mobilisée par le département de la santé pour la réalisation d’un plan intégré visant le développement des prestations médicales et la diversification de l’offre médicale dans la province.

L’équipement de ce centre, mis en service en 2008, intervient dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de la santé et la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma qui a pris en charge le financement de l’acquisition de ces machines, précise le président du Conseil de la région, Ilyas El Omari, ajoutant que cet effort va permettre aux patients atteints de différents cancers de se faire traiter sans être contraints à se déplacer vers d’autres centres hospitaliers.

Pour rappel, en matière d’indices, la province est en dessus de la moyenne nationale avec 3000 patients par médecin contre 4000 au niveau national et un infirmier pour 1000 au lieu d’1 pour 1400.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le futur du train trans-maghrébin décidé à Rabat

Article suivant

Baisse généralisée de la vente du ciment, sauf dans le sud