Immobilier

Al Omrane : 5,7 milliards de DH d’investissements en 2017

Le groupe Al Omrane prévoit en 2017 la mise en chantier de 22.000 unités de production nouvelle et l’achèvement de 24.000 unités de production nouvelle, ainsi qu’un montant d’investissement global de 5,7 milliards DH, a annoncé, lundi 03 juillet 2017 à Rabat, le président du directoire du Groupe, Badre Kanouni.


L’année 2017 devra connaître la mise en chantier de 22.000 unités de production nouvelle, dont 6700 en partenariat avec le secteur privé, le lancement de projets de mise à niveau urbaine (MANU) touchant 120.000 ménages, l’achèvement de 24.000 unités de production nouvelle (6000 en partenariat avec le secteur privé) et des projets de MANU qui bénéficieront à 122.000 familles, a précisé Badre Kanouni, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan d’activité du Groupe en 2016 et son plan d’action pour 2017.

Au cours de l’année 2017, le Groupe Al Omrane prévoit de maintenir son rythme d’investissement, avec un montant de 5,7 milliards de DH et un chiffre d’affaires d’environ 5,35 milliards de DH, a-t-il fait savoir, ajoutant que quelque 20.000 contrats de vente devraient être signés, 23.000 unités de logements livrées, 9147 baraques traitées et 38.308 titres fonciers retirés. De même, cette année devra connaître la poursuite de la réalisation du programme villes sans bidonvilles, la promotion de l’habitat social et le logement destiné à la classe moyenne, ainsi que la restructuration des quartiers sous-équipés.

Sur le plan managérial, Al Omrane poursuivra ses chantiers de transformation et d’amélioration du pilotage de ses activités et réalisations, notamment à travers le déploiement d’une nouvelle politique et charte de programmation, la poursuite de la mise en œuvre du projet de réformes managériales « CAP-2020 », lancé en 2016, l’achèvement du déploiement du nouveau système d’information ERP (Progiciel de Gestion Intégré) et la généralisation du système de management Qualité à l’échelle du Groupe.

Déroulant le bilan d’activités de l’année 2016, Badre Kanouni a relevé qu’en dépit d’une conjoncture peu favorable, marquée notamment par une baisse des ventes du ciment (-0,7 % par rapport à 2015) et des crédits bancaires alloués aux promoteurs immobiliers, le Groupe a pu globalement maintenir en 2016 son rythme d’activité, enregistrant une amélioration au niveau de sa performance financière et commerciale. Ainsi, Al Omrane a clôturé l’année par la mise en chantier de 17.938 unités de production nouvelles et de projets de MANU qui ont profité à 119.831 ménages, et par l’achèvement des travaux de 20.026 unités de production nouvelles et de projets de MANU au profit de 76.564 ménages. Au titre de la même année, le chiffre d’affaires du Groupe s’est situé à plus de 5,3 milliards de DH tandis que le volume des investissements a pour sa part progressé de 7% à 5,9 milliards de DH. Sur le plan institutionnel, le Groupe a œuvré en 2016 pour le renforcement de son positionnement d’acteur public stratégique au service des régions et a procédé, dans ce cadre, à la signature de conventions de partenariat avec 10 conseils régionaux.

Pour rappel, le budget du groupe Al Omrane au titre de l’année 2017 a été adopté jeudi 29 juin 2017 à Rabat, lors de la réunion de son conseil de surveillance et de son Assemblée générale, présidée par le Chef du Gouvernement, Saâdeddine El Othmani.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Prolongation de 48h de l'ultimatum fixé au Qatar

Article suivant

Il fait l’actu : Samir Cherfan, Senior Vice-Président Ventes et Marketing MOA de PSA