Flash-ecoUrbanisme

Al Omrane appelle à la convergence des politiques publiques

Le développement des nouvelles villes, des grands pôles urbains et des zones nouvelles d’urbanisme nécessite la consolidation de la convergence des politiques publiques afin de permettre à ces pôles d’assurer l’équilibre et le contrôle du réseau urbain, de répondre aux besoins de la population et de fournir les meilleurs services socio-économiques, a souligné, vendredi 16 mars 2018 à Tamesna, Fatna El Khiyel, secrétaire d’État chargée de l’Habitat.


L’harmonie des politiques publiques est un principe fondamental des engagements internationaux auxquels le Maroc est inscrit, notamment ceux relatifs à la révision des systèmes urbains en vue de réaliser une vision commune pour un avenir meilleur et plus durable, a indiqué Fatna El Khiyel lors des travaux de la 2ème édition des forums de convergence régionale, organisée par le groupe Al Omrane sur le thème « les grands projets urbains : les domaines de convergence des politiques publiques et les facteurs de développement régional intégré et durable », en marge de la 6ème édition du festival de Tamesna.

Après avoir mis en avant l’importance de nouvelle génération des villes qui vont aider à relever les défis de l’urbanisme, de l’explosion démographique et de l’exode rural, la secrétaire d’État a relevé que les programmes de réhabilitation ayant concerné les 4 nouvelles villes, dont Tamesna, ont contribué à accélérer la construction des infrastructures et des services publics de ces villes. Elle a, ainsi, rappelé que le programme d’appui de la ville de Tamesna estimé à 537 millions de DH a permis d’aménager le parc central, de parachever les travaux du complexe culturel, du centre d’accueil et des conférences, de la maison des jeunes et des terrains de proximité, ainsi que le lancement des travaux de construction de trois centres socio-sportifs, d’un hôpital local et de 3 centres de santé.

De son côté, Badre Kanouni, président du directoire du Holding Al Omrane, a souligné que le choix de Tamesna pour abriter cette manifestation témoigne de l’importance de ce grand projet urbain qui accueille environ 50.000 habitants. Grâce au nouveau plan lancé en 2013 par le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, à travers la mobilisation d’un investissement dépassant 500 millions de DH, Tamesna est devenue un exemple de la synergie des efforts de l’ensemble des partenaires institutionnels et privés et de toutes les composantes de la société civile.

Pour sa part, Abdessamad Sekkal, président du conseil de la région, a jeté la lumière sur plusieurs projets visant la promotion du modèle de développement de Tamesna, comprenant notamment, la consolidation du réseau de transport et le développement des activités économiques. Ces projets concernent aussi le renforcement du réseau du transport ferroviaire, dont la réalisation d’une ligne ferroviaire entre Temara et Tamesna, outre des projets de transport avec la contribution du conseil de la région de l’ordre de 100 millions de DH pour le renouvellement du parc auto et 200 millions de DH consacrés au projet d’élargissement de la ligne du tramway à Temara, a-t-il fait savoir.

Par la même occasion, Ola Aoun, experte des projets urbains au Moyen-Orient, a passé en revue les recommandations des experts sur les grands projets urbains et les objectifs du nouvel agenda urbain. Quant au président de la collectivité locale Sidi Yahya Zaer, Rachid Sajid, il a mis en avant les efforts déployés pour le développement de la ville, affirmant que l’urbanisme exige la mise en place d’une nouvelle vision du développement urbain, prenant en compte les grands défis qui s’imposent.

Pour rappel, Tamesna abrite du 13 au 18 mars 2018 la 6ème édition du festival culturel sous le thème « le nouvel agenda urbain : les nouvelles villes et le développement urbain », une occasion annuelle pour s’arrêter sur l’état d’avancement des projets de développement et des activités programmées au titre de l’année en cours.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Smartphones : 70% de taux de pénétration au Maroc

Article suivant

Coca-Cola dévoile la version marocaine de l’hymne de la Coupe du monde