ImmobilierFlash-eco

Al Omrane investira 5,7 milliards de DH

Le Groupe Al Omrane mobilisera un investissement de 5,7 milliards de DH au titre de l’exercice 2018 pour achever 24.000 unités de logement et mettre en chantier 22.000 autres, a indiqué, jeudi 01 mars 2018 à Rabat, le président du directoire du groupe, Badre Kanouni.


Présentant le plan d’action 2018 de Al Omrane qui a été validé mercredi 28 février par le conseil de surveillance du groupe, Badre  Kanouni a précisé lors d’une conférence de presse qu’en 2018, les travaux de mise à niveaux profiteront à 110.000 familles dont les unités seront achevées et à 105.000 familles dont les unités seront mises en chantier. À cette occasion, Badre Kanouni est revenu sur les réalisations de l’exercice précédent, soulignant qu’au terme de 2017, Al Omrane a mobilisé un investissement de plus de 5,2 milliards de DH pour mettre en chantier 18.896 unités de logement et produit 22.658 unités, en hausse par rapport à 2016, respectivement de 5% et 13%.

En ce qui concerne les activités de restructuration urbaine, il a fait savoir que celles-ci ont profité à 123.966 familles dont les unités ont été achevées et à 132.493 familles dont les unités ont été mises en chantier, notant que sur le plan financier, les réalisations du Groupe se sont traduites par un chiffre d’affaires qui devrait se situer à plus de 5 milliards de DH. Badre Kanouni a en outre relevé que le groupe Al Omrane a mobilisé durant cette décennie un investissement cumulé de 72,5 milliards de DH et réalisé 465.000 unités de logement, permettant ainsi à 1,5 million d’habitants de bidonvilles de disposer d’un logement décent et à 5 millions de personnes de bénéficier de la restructuration de leurs quartiers.

Par ailleurs, Badre Kanouni a abordé le sujet du lancement d’un emprunt obligataire vert et social de 1 milliard de DH qui vient d’avoir l’aval du conseil de surveillance, notant que cette émission vise à accompagner le groupe à travers la mise en place d’un financement adéquat pour ses projets futurs s’inscrivant dans la durabilité et la responsabilité sociétale et ce en vue d’asseoir sa vocation d’entreprise à fort impact socio-économique.

 
Article précédent

Le français Motul s’implante au Maroc

Article suivant

De nouveaux permis et cartes grises dès 2020