ImmobilierFlash-eco

Al Omrane : plus de 72,5 milliards de DH investis sur les dix dernières années

Le groupe Al Omrane célèbre ses dix années d’existence. Opérateur public dans l’aménagement urbain et l’habitat et bras armé de l’État dans ce secteur, le groupe dirigé par Badr Kanouni (président du directoire) a réussi à se positionner comme un leader du secteur immobilier. Ce dixième anniversaire est une occasion pour l’entreprise publique de faire un bilan de parcours et aussi de se redonner un nouvel élan pour les dix ou vingt prochaines années.


Pour marquer l’événement, Al Omrane a organisé une conférence internationale sur le thème « Habitat, développement urbain et régionalisation : Défis de la durabilité et enjeux de la gouvernance territoriale de l’action publique », le 13 décembre 2017 à Rabat. Ladite conférence s’est déroulée sous la présidence effective du Chef du Gouvernement, Saâdeddine El Othmani, et Fatna El Khiel, secrétaire d’État chargée de l’Habitat au ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville. « Le choix de la thématique pour marquer ce moment fort de la vie d’un grand opérateur national Al Omrane, qui fête ses 10 ans, est loin d’être fortuit », a souligné le président du Directoire, qui a saisi l’occasion pour faire un point sur ces dix dernières années et les perspectives de développement du groupe. Il faut dire que ces dernières années, Al Omrane a mobilisé des investissements significatifs et a largement participé au développement du pays à travers des projets structurants. Cette montée en puissance des investissements du groupe a été accompagnée par un ajustement organisationnel davantage adapté à ses orientations stratégiques, fait remarquer le top management. « Une véritable politique de conduite du changement a été amorcée, articulée autour de plusieurs projets internes structurants avec un accompagnement régulier en communication », souligne-t-on. Ces chantiers en interne concernent, entre autres, l’actualisation des référentiels d’organisation, des chartes de gouvernance et d’investissement, la mise à jour des processus et procédures et la mise en place de dispositifs de développement du capital humain.

40 ans d’expertise
En ce qui concerne les grands projets de développement, l’intervention du groupe Al Omrane porte, entre autres, sur la construction de villes nouvelles et de pôles urbains, l’équipement de zones d’urbanisation nouvelle, la mise à niveau urbaine et la réalisation d’équipements et d’infrastructures. À titre d’exemple, l’opérateur a lancé ces 10 dernières années 4 villes nouvelles et 16 pôles urbains. Il s’agit de Tamesna avec plus de 38.000 habitants, de Tamansourt avec plus de 50.000 habitants, de Lakhyayta et de Chrafate. Disposant d’une superficie totale de quelque 4300 hectares, les quatre villes nouvelles devront accueillir à terme plus d’un million d’habitants. L’investissement global représente 100 milliards de DH. Dans le social, le groupe reste également incontournable dans la mesure où il pilote pour le compte de l’État, l’opérationnalisation des programmes de résorption de l’habitat insalubre ( VSB-Restructuration des quartiers sous équipés, menaçant ruine…) et la mission de proposer un cadre de vie décent aux populations les plus démunies. D’ailleurs, cet engagement du groupe dans le social a été récompensé par l’ONU en 2010 à travers l’attribution du Prix 2010 UN-Habitat au Maroc en guise de reconnaissance des efforts du royaume pour éradiquer l’habitat insalubre.

Pour asseoir son ancrage dans les régions et donner plus d’efficacité à ses programmes, force est de noter qu’une convention cadre de partenariat entre le groupe Al Omrane et ses filiales avec 10 régions du royaume a été signée. Il s’agit, entre autres, de Marrakech-Safi, Souss-Massa, Casablanca-Settat, Rabat-Kenitra et l’Oriental. Soulignons que tous les projets lancés par l’opérateur au cours des 10 dernières années le placent dans le peloton de tête des investisseurs publics du Maroc, avec un investissement cumulé qui dépasse les 72,5 milliards de DH sur cette période. Le groupe a également réalisé une production totale de plus de 490.000 unités d’habitat et près d’un million d’unités de mise à niveau urbaine.

 
Article précédent

2ème édition du Forum ENCG-Entreprises

Article suivant

Les unités du Club Med au Maroc valorisées à 500 millions de DH