Economie

Alerte sur les cours du blé


 La Chine, qui représente environ 20% de la production comme de la consommation mondiale de blé, va se tourner vers les marchés mondiaux pour assurer son approvisionnement en blé cette année, les pluies des dernières semaines ayant endommagé quelque 10 millions de tonnes de céréales, soit plus de 8% de la production annuelle. L’augmentation de ses importations pourrait favoriser la hausse des cours mondiaux et exacerber des tensions déjà alimentées par un climat défavorable aux Etats-Unis, en Russie et en Ukraine. Pour rappel, à fin mai, les importations nationales de blé s’étaient inscrites en hausse de 8%, en valeur, sur un an.

 
Article précédent

Le port de Tanger s'active pour surfer sur le boom des croisières

Article suivant

Le japonais Nittetsu dans l'étain marocain