« Mots de têtes », la Chronique des lecteurs

Algérie. Ce régime qui est prêt à mettre « à feu et à sang » toute la région du Maghreb pour se maintenir au pouvoir

Le président nommé, et jamais élu, Tebboune, cornaqué par ses véritables chefs, l’état-major de l’armée, a inventé de toutes pièces et a officiellement porté des accusations incroyables contre le Maroc pour « sa participation et sa responsabilité » dans le déclenchement des récents incendies qui ont ravagé des milliers d’hectares de forêts, notamment en Kabylie.


Passons sur ces accusations infâmes, absurdes, stupides et grotesques (seule la thèse des extraterrestres n’a pas encore été envisagée) après que le Maroc a proposé son aide, elles révèlent surtout l’état d’esprit du clan actuel au pouvoir, maléfique et paranoïaque. D’échecs en échecs, électoraux et politiques, puis financiers économiques et sociaux au point où l’incurie de ce régime fait vivre aux malheureux algériens une dégradation quotidienne inouïe de leurs conditions de vie: coupures fréquentes d’eau et d’électricité, pénuries de denrées de base (lait, huile…)…ce régime devient très dangereux pour toute la région, y compris et surtout pour sa population.

Lire aussi | Abdelmalek Alaoui : «Le Maroc n’est jamais aussi fort que dans la tempête»

Pour se maintenir au pouvoir, ils ont bien montré par le passé, qu’ils sont tellement prêt à tout, qu’ils en deviennent capables de tout. Ils annoncent vouloir réviser les relations avec le Maroc, quelle relation ? les frontières sont fermées depuis 27 ans…
A la main tendue et à l’appel récurrent au dialogue par le Maroc, ils répondent par une stratégie de tension entre les deux pays, d’escalades verbales et diplomatiques et ce qui n’est plus à exclure, maintenant, d’une montée aux extrêmes…
Il est évident qu’ils tentent de conditionner et de préparer leur opinion publique, à un coup de force dans la région, dans une accélération de la fuite en avant des problèmes internes devenus insolubles…

Lire aussi | Algérie. Ramtane « la Naphtaline »

Mais ce calcul cynique, absurde et d’un autre temps, est sans compter sur la grande conscience citoyenne et politique du peuple algérien qui depuis bien longtemps a enseveli sous son mépris ce régime à l’origine de son humiliation et de ses malheurs, et tourne littéralement le dos à chacune des vaines visites des officiels sur le terrain !

Par Télémaque

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc. 9 462 nouveaux cas, 791 559 au total, jeudi 19 août 2021 à 17 heures

Article suivant

Mehdi Hijaouy : "Un Renseignement performant et réactif repose sur un véritable partenariat public-privé"