ImmobilierFlash-eco

Alliances réduit sa dette privée

Après avoir atteint ses objectifs en matière de réduction de sa dette bancaire, le Groupe Alliances finalise avec succès les dernières étapes de réduction de sa dette privée.


En effet, le Groupe Alliances a signé, en décembre 2017, le dernier protocole d’accord lié à la 1ère phase de restructuration de sa dette privée. Il a également obtenu, le 07 mars 2018, le visa de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) pour la réalisation de la 2ème phase de restructuration de sa dette privée. Ces deux opérations importantes impliquent une réduction significative de l’endettement du Groupe d’environ 2 milliards de DH supplémentaires et lui permettent ainsi de retrouver des fondamentaux solides, précise Alliances.

Conformément aux objectifs fixés dans le cadre de son plan de restructuration, le Groupe Alliances atteint ainsi une dette nette globale estimée à 2,9 milliards de DH, comparativement à une dette nette de 8,5 milliards trois ans auparavant, soit une baisse de 5,6 milliards de DH depuis le démarrage de son plan de restructuration. Aujourd’hui, le Groupe retrouve une structure financière saine qui lui permettra d’appréhender l’avenir de manière sereine, en se basant sur un plan de développement à la fois ambitieux et maîtrisé, note la même source.

Le Groupe Alliances, grâce à une vision stratégique déterminée et durable, prépare une nouvelle étape de développement orientée vers la demande du marché, et ce à travers la sécurisation de projets immobiliers stratégiques, conclut le Groupe.

 
Article précédent

Cessation temporaire d’activité : un nouveau cadre de facilitation

Article suivant

BMCE Bank : offre exclusive à Casablanca Finance City