Transport

ALSA dément la mise en service de bus importés hors zone européenne

La société ALSA Al Baida a démenti, dans un communiqué publié ce vendredi, les rumeurs concernant l’acquisition de la flotte complémentaire à la phase d’initialisation et la mise en service de bus importés hors de la zone européenne.


En vue de remédier au grand risque de la continuité du service en raison de la vétusté avérée des bus repris de l’ancien délégataire, le recours à des bus provisoires a été convenu, en octobre 2019 avec l’Autorité délégante, comme la solution à même de garantir un service de transport public par bus dans des conditions de sécurité et de fiabilité acceptable sur une courte durée, en attendant la livraison du parc des bus neufs, comme stipulé dans le contrat de gestion déléguée, explique la société.

ALSA Al Baida a commencé ses recherches au niveau des pays européens pour trouver le maximum de bus disponibles et, qu’ils soient en même temps de haute qualité. « Les plus grands intermédiaires en Europe ont été sollicités pour trouver le nombre de bus suffisant dans les plus brefs délais », indique le communiqué.

La direction d’ALSA Al Baida précise « qu’il n’a jamais été question d’acheter des bus en dehors de l’Union européenne et rassure les autorités et l’opinion publique que tous les bus qui seront importés et mis en service dans le cadre du contrat de gestion déléguée avec L’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) sont d’origine européenne ».

ALSA confirme son engagement à offrir aux Casablancais un transport urbain aux standards internationaux qui respecte l’environnement et qui apporte sa contribution à la fluidité des déplacements des citadins.

 
Article précédent

Abdellatif Laabi parmi les lauréats du Prix Mahmoud Darwich de la créativité en 2020

Article suivant

Interview avec S.E.M. Li Li : Ambassadeur de Chine au Maroc