BourseIndustrie

Aluminium du Maroc : Les effets de l’escroquerie se font sentir à fin juin

Au terme du premier semestre 2016, le chiffre d’affaires de la société Aluminium du Maroc (ADM) s’apprécie de 2% à 402 millions de dirhams (MDH), intégrant vraisemblablement un effet prix négatif et un effet volume favorable (+8%) tiré par l’activité export, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse. « Dans une ample mesure et compte tenu d’une gestion rigoureuse des charges opérationnelles conjuguée à l’amélioration du résultat financier, le résultat courant d’ADM s’élargit de 54% à 43 MDH », ont souligné ces analystes à l’occasion de la publication des résultats semestriels de la société cotée à la Bourse de Casablanca. Intégrant des charges non courantes de 49,6 MDH, relatives au préjudice subi par ADM dans le cadre d’une opération d’escroquerie, le résultat net comptable se fixe à -8,6 MDH, ont-ils relevé, notant que hors cet élément exceptionnel, le résultat net ressortirait à 30,4 MDH, en accroissement de 51,2% comparativement à la première moitié de 2015.


En termes de perspectives, le Conseil d’Administration d’ADM indique qu’elles sont positives tenant compte d’un carnet de commandes fourni. En parallèle, le Conseil rappelle que la société dispose de réserves distribuables, qui permettraient de ne pas impacter sa politique de distribution. Depuis le début de l’année, le titre de la société ADM, spécialisée dans la production de profilés destinés essentiellement à l’immobilier résidentiel et professionnel, s’est déprécié de 15,96%, contre un repli de 14,01% en 2015 et un retrait de 13,11% depuis 2013.

 
Article précédent

PLF 2017: La CGEM propose "un nouveau pacte économique"

Article suivant

Casablanca  : Le bébé kidnappé retrouve les bras de ses parents