Business

Aluminium du Maroc : Un nouveau départ

C’est une nouvelle ère qu’entame le groupe avec son tout nouveau PDG, Jawad Sqalli. A la faveur d’une conférence de presse tenue à Casablanca hier, le groupe a présenté son nouveau mode de gouvernance et les nouvelles directives qui vont l’ancrer dans la nouvelle dynamique qu’elle amorce.


Tout d’abord, le top management est revenu sur son actualité de ces derniers mois, expliquant que le choix de cette nouvelle gouvernance s’explique par le fait que le groupe souhaite recentrer ses investissements sur son cœur de métier. « L’ancienne équipe a investi dans l’immobilier. Le Conseil d’Administration a décidé de se recentrer sur le cœur de métier du groupe, c’est-à-dire, tout ce qui touche à l’industrie de l’aluminium. C’est pour cette raison que l’Assemblée générale du 31 mai a révoqué et remplacé les deux administrateurs dont Abdelouahed El Alami, remplacé par Jawad Sqalli », Abdeslam El Alami, administrateur d’Aluminium du Maroc. Au sujet de l’arnaque estimée à 50 millions de DH dont a été victime la société, le top management souligne qu’il n’y a pas une corrélation entre cet « incident » et la révocation du PDG Abdelouahed El Alami. « De nombreuses entreprises, dont des multinationales à travers le monde sont souvent victimes de ce genre de cybercrimes. Vous n’y voyez que du feu quand cela arrive, car c’est bien maquillé et tellement bien préparé que ça passe d’une manière extrêmement inaperçue », explique Jawad Sqalli, précisant que l’enquête qui permettra de situer les responsabilités de tout un chacun suit son cours.

Enquête au Maroc et en Angleterre

« Une plainte a été déposée aussi bien au Maroc qu’en Angleterre puisque la banque qui a reçu cet argent se trouve dans ce pays. Les enquêtes sont ouvertes et suivent leur cours, et nous attendons les résultats », ajoute-t-il. Pour le top management, Aluminium du Maroc doit désormais se concentrer sur son avenir. Dans ce sens, l’entreprise entend développer son métier de gammiste, élargir son réseau de distribution à l’international et aussi diversifier ses métiers dans le pôle industriel. L’entreprise prévoit d’augmenter sa capacité de production actuelle estimée à 20000 tonnes, avec une troisième unité industrielle. Aluminium du Maroc devrait investir pas moins de 50 millions de DH dans ce nouveau projet qui pourrait voir le jour d’ici deux ans. Rappelons que l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 775 millions de DH HT en 2015.

 
Article précédent

Nouvelle Fiat 124 Spider : Parfum d’Italie

Article suivant

FNBTP : Le président Bouchaib Benhamida n'est plus