Politique

Amar Saâdani, ancien SG du FLN : « Le Sahara est marocain »

Une première dans les relations maroco-algériennes. Un ancien leader d’un grand parti politique algérien reconnaît la marocanité du Sahara.


Dans un entretien accordé au site TSA, l’ancien secrétaire général du parti du Front de libération algérien (FLN) reconnaît, sans hésitation, que le Sahara est marocain. « En vérité, je considère que le Sahara est marocain et rien d’autre. Il a été enlevé au Maroc au congrès de Berlin », a affirmé l’ancien homme fort du FLN.

Saâdani regrette que l’Algérie ait dépensé pendant 50 ans des moyens financiers importants pour soutenir « ce qui est appelé polisario et cette organisation n’a rien fait et n’est pas parvenue à sortir de l’impasse ». Il a par ailleurs souligné que « la relation entre le Maroc et l’Algérie est plus grande que cette question », appelant à l’ouverture des frontières entre les deux pays.

Ce changement de position du parti de l’ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika vis-à-vis de la question du Sahara intervient dans un contexte régional particulier, avec le changement de système en Tunisie et des transformations politiques en Algérie et en Libye. Au niveau mondial, de plus en plus de pays se rallient à la cause marocaine exprimant leur soutien à l’initiative marocaine d’autonomie comme solution de compromis pour résoudre le différend autour du Sahara marocain.

A noter que la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, a adopté, mercredi sans vote, une résolution réitérant son soutien au processus politique mené sous les auspices des Nations-Unies pour le règlement de la question du Sahara marocain, et appelé l’ensemble des parties à coopérer pleinement avec le Secrétaire général pour trouver une issue politique à ce différend régional.

 
Article précédent

Affaire Hajar : Une grâce bienvenue

Article suivant

PLF 2020 : Des mesures chocs pour redonner confiance aux opérateurs