Maroc-Etats Unis

Ambassade des Etats Unis au Maroc : David Fischer succède à Dwight Bush

Deux ans après le départ de l’ancien ambassadeur des Etats Unis au Maroc Dwight L. Bush, le Sénat américain a enfin approuvé la nomination par le président Trump de David T. Fischer comme ambassadeur américain dans le royaume.

David Fischer, le nouveau locataire de l’Ambassade des Etats Unis à Rabat devrait arriver au Maroc cette semaine. Trump avait d’abord nommé Fischer ambassadeur au Maroc en novembre 2017. Mais l’homme d’affaires a commencé son audition de confirmation au sein de la commission des relations étrangères du Sénat américain presque un an plus tard, en août 2018.

Dans sa déclaration au comité sénatorial en tant que candidat en août 2018, Fischer a promis de travailler pour renforcer l’amitié américano-marocaine et «la poursuite de la collaboration économique, politique et sécuritaire». Et d’ajouter que la coopération avec le Maroc est « vitale et doit être renforcée ».

Le nouvel ambassadeur au Maroc est né en 1946 dans le sud-est du Michigan, où il a entamé carrière commerciale. Le père de Fischer était propriétaire d’un concessionnaire automobile à Troy, dans le Michigan. Fischer n’est pas devenu un homme d’affaires uniquement par instinct. Le diplomate a étudié les affaires au Parsons College de Fairfield, dans l’Iowa, où il a obtenu son diplôme en 1968. Le diplomate a commencé sa carrière en affaires chez le concessionnaire automobile de son père après ses études. Il a passé ses premières années dans l’industrie en tant que conseiller pour l’entreprise de son père avant de reprendre le travail en 1978. Plus tard, il développera l’entreprise de son père, la Suburban Collection, pour devenir le 14e plus grand groupe de vente de voitures aux États-Unis en 2017.
En plus des affaires, Fischer est connu comme philanthrope dans la région de Détroit. Il est membre du conseil d’administration du College for Creative Studies et a dirigé une campagne de financement pour le collège.

La nomination de Fischer en tant qu’ambassadeur des Etats Unis à Rabat intervient deux semaines après la visite «importante» du secrétaire d’État américain Mike Pompeo à Rabat, où il a rencontré de hauts responsables marocains pour discuter des moyens d’approfondir les relations diplomatiques entre les deux alliés.


Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Inwi lance son service client sur Whatsapp

Article suivant

Algérie : Décès du général Ahmed Gaïd Salah