Palmarès des marocains influents

Anas Sefrioui, Président de Ciments d’Afrique (Cimaf)


Dès  son arrivée dans un pays subsaharien, on lui déroule le tapis rouge. Anas Sefrioui, le président de Ciments d’Afrique (Cimaf), est l’un des hommes d’affaires marocains qui a réussi à tisser des relations très solides avec les chefs d’Etats africains. D’ailleurs, c’est avec ces derniers qu’il négocie ses projets d’implantation. Il s’agit d’une politique qui lui a permis, dans un laps de temps, d’asseoir la position de son groupe sur le continent. Preuve en est, si l’aventure africaine d’Anas Sefrioui n’a commencé qu’en 2011, il occupe déjà une position enviable chez nos voisins. Toutefois, il est important de préciser que le président de Cimaf, a choisi le bon moment pour conquérir l’Afrique. Les chantiers de BTP se multiplient et les gouvernements africains cherchent à faire face à la forte demande en logements sociaux. Et Sefrioui était, comme toujours, au rendez-vous. Actuellement, l’homme d’affaires est présent dans huit pays à savoir le Gabon, le Congo, le Ghana, l’Angola, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, la Guinée, et le Burkina-Faso. Au sud du Sahara, Sefrioui compte trois programmes prêts à commencer en Guinée et un projet au Cameroun. En effet, il envisage de réaliser 15% de son chiffre d’affaires annuel dans la région. Et cela en faisant jouer les synergies du groupe. Son réseau de cimenteries qu’il a développé depuis deux ans et qui s’étendra sur cinq pays de la région alimentera les chantiers. Toutefois, le groupe ne sera pas le seul qui bénéficiera de cette implantation. Tout un réseau de PME opérant dans le secteur du BTP le suivra dans sa stratégie d’expansion.  n

 
Article précédent

Challenge 432

Article suivant

Omar Kabbaj