Prix

André Azoulay primé

La Fédération Sépharade Américaine (ASF) a octroyé le Prix « Pomegranate Award for Lifetime Achievement » à André Azoulay, conseiller de SM le Roi Mohammed VI, qui lui sera remis à l’occasion de la 20ème édition du festival du film sépharade juif. Ce dernier célèbre le 30 mars 2017 la culture marocaine et la coexistence entre Musulmans et Juifs, indique l’ASF. André Azoulay recevra ce prix de l’ASF « En signe de reconnaissance de son œuvre remarquable » visant à approfondir la relation Islam-Judaïsme, consolider le dialogue interreligieux et promouvoir la coexistence et les échanges entre les différentes spiritualités, précise la Fédération.


« Le Maroc, qui se distingue par son hospitalité et son ouverture, constitue de ce fait une exception aux tendances internationales d’intolérance et de repli », affirme Jason Guberman-Pfeffer, directeur exécutif de la Fédération Sépharade Américaine. Il a souligné que sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, il a été procédé à la restauration de 167 lieux de culte et de cimetières juifs dans le Royaume, mettant en avant la fierté des Marocains vis-à-vis de la richesse de leur patrimoine juif. L’identité nationale marocaine, a rappelé Jason Guberman-Pfeffer, est « une et indivisible », en ce sens qu’elle est forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, tout en se nourrissant et s’enrichissant de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen. « André Azoulay n’a eu de cesse d’œuvrer à la promotion de cet idéal marocain qui consacre les valeurs d’ouverture, de modération, de tolérance, ainsi que le dialogue et la compréhension mutuelle entre les cultures et les civilisations du monde », a-t-il observé.

 
Article précédent

L'UC tacle Abdelilah Benkirane

Article suivant

Arrestation à Casablanca de deux partisans de l' « Etat Islamique »