High-Tech

Appareil Nikon 1 J1 : L’hybride

Lancé depuis un an, le Nikon 1J1 fait une apparition surprise au Maroc. Concrètement, il s’agit d’un compact avec objectif interchangeable. 


Concrètement, il bénéficie d’un capteur plus grand qu’un compact classique, avec un encombrement tolérable. Mais il s’agit plus d’un appareil pour monter en gamme lorsqu’on ne peut se permettre un réflex numérique. En effet, la bête ne bénéficie pas d’un mode panorama par balayage, de marcos, ou encore de couleurs accentuées. Ce n’est pas un appareil orienté grand public, d’autant plus que les commandes et le menu sont assez ésotériques pour l’utilisateur lambda. On regrette cependant que le constructeur n’ait pas pensé à laisser la possibilité de fixer un flash externe. Il faudra se contenter de celui de l’appareil, rangez vos flash Cobra.

En matière de stratégie, on ne comprend pas réellement le lancement de cette gamme, pour un marché qu’on sait restreint. Au Maroc, il y a les amateurs et les semi-pro, et rien entre les deux qui voudrait upgrader vers un appareil de transition. A se demander si ce n’est pas une manière de rogner sur les parts que Fujifilm essaie de conquérir. Là encore, la stratégie n’est pas au rendez-vous, puisque lorsque les uns font des stages d’initiation à la street photography les autres lancent un produit en capitalisant sur un nom de marque et pas sur une communauté d’utilisateurs. Pourtant, l’appareil a des atouts. Son temps de réaction pour prendre en photo un sujet en mouvement ne se monte qu’à une demi-seconde, et ouvre pourtant des possibilités, sans oublier que la qualité vidéo est au rendez-vous et permet d’enregistrer son et image avec une qualité HD correcte. Au final, c’est correct, mais on ne comprend pas le différentiel de prix qui est de 200 à 450 euros en France, et passe à plus de 7000 DH au Maroc. Les frais de transport et le taux de change sont-ils aussi élevés?  

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Arkeos imprime sa marque !

Article suivant

Sommaire Challenge #427