Energie renouvelable

Appui financier de l’UE à la création de trois instituts de formation

 


Une importante convention a été signée hier lundi à Rabat, pour le financement du programme «Instituts de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique» (IFMEREE) au Maroc. La convention a été paraphée entre le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Khalid Berjaoui, et le Commissaire européen en charge de l’Action pour le Climat et l’Energie, Miguel Arias Canete.

D’un montant de 284 millions de DH, dont plus de 109 millions de DH de contribution européenne, le programme vise la construction d’infrastructures d’accueil de formation et d’hébergement pour 3 instituts de formation professionnelle situés à Oujda, Tanger et Ouarzazate.

Il prévoit également l’équipement de leurs plateaux techniques et l’assistance technique pour l’élaboration des programmes, la formation des formateurs et du personnel d’encadrement ainsi que l’implantation des programmes.

Rappelons que cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’application de l’accord de partenariat, signé le 31 mai 2011 sous la présidence de S.M. le Roi Mohammed VI, entre l’Etat et les professionnels du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétiques.

A terme, le programme devrait permettre la mise en place d’un réseau de centres de formation modernes et flexibles d’une capacités d’accueil de 1.000 stagiaires par an en formation, ainsi que le développement d’une offre de formation de qualité dans 6 filières orientées sur les besoins du monde des entreprises dans le secteur des énergies renouvelables

 
Article précédent

La Suède a déclaré la guerre économique au Maroc… depuis longtemps

Article suivant

Le projet de loi sur le statut des journalistes adopté en Conseil de gouvernement