Phosphates

Après inwi, Nadia Fassi-Fehri intègre l’OCP

L’ex-PDG d’inwi, a officiellement débuté ses fonctions au sein du leader mondial des phosphates ce lundi 30 novembre.


Nadia Fassi-Fehri est la nouvelle Chief Transformation Officer (CTO) de l’OCP. Elle siège également au sein du comité stratégique du groupe. En intégrant l’OCP, elle entend apporter son expérience du digital comme levier majeur de la transformation des business models, de la culture d’entreprise et de ses modes de fonctionnement.

Lire aussi | Le marocain Winvestnet lance un fonds d’investissement panafricain de 2 milliards de dollars

Parmi les prochains chantiers qui attendent la nouvelle CTO, le lancement d’une offre innovante de solutions de fertilisation et de services aux fermiers, en plus de la diversification dans de nouveaux secteurs. Avant de prendre la tête de l’opérateur télécoms inwi, Nadia Fassi-Fehri s’est distinguée à Managem en lançant la première mine d’or au Maroc. Elle a également dirigé Nareva, l’entreprise spécialisée dans les énergies et l’environnement. La nouvelle CTO de l’OCP a aussi occupé le poste de  directrice des ressources humaines, de la communication et des supports de la holding ONA (actuellement Al Mada), avant de prendre la direction générale de FC Com, entreprise spécialisée dans l’affichage, l’édition et le numérique. La diplômée de l’École Polytechnique, de l’École Nationale des Ponts et Chaussées et de l’ESCP-EAP European School of Management est par la suite devenue la première femme à diriger un opérateur de télécommunications au Maroc. De 2015 à 2020, elle y a mené sa transformation en un opérateur digital global.

Lire aussi | Quatre startups marocaines nominées pour le World Summit Awards

 
Article précédent

Entreprises : la CGEM et IFC lancent une nouvelle initiative pour renforcer l’employabilité des femmes

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 30 novembre