Business

 Après Saham, SGI Africa et IHS, WENDEL se repositionne en Afrique

Wendel a annoncé, ce lundi, la signature d’un accord avec Rockwood Private Equity et des actionnaires minoritaires en vue d’acquérir Tsebo Solutions Group, le leader panafricain des services aux entreprises, pour une valeur d’entreprise de 331 M€.


Tsebo, qui emploie environ 34 000 personnes réparties dans 23 pays, fournit des services de maintenance, restauration, nettoyage et sécurité ainsi que des services de gestion de bases-vie isolées dans toute l’Afrique. La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2016, sous réserve d’obtention des autorisations nécessaires. « Le profil de Tsebo correspond parfaitement à notre stratégie d’investissement en Afrique où Wendel est désormais un d’investisseur de long terme reconnu avec plus de 1 milliard d’euros investis depuis le lancement en 2013 de Wendel Africa. À partir de l’Afrique du Sud Tsebo se développe dans le reste du continent et complète très bien IHS, Saham et SGI Africa qui sont positionnés sur des secteurs et des ensembles de pays différents », a commenté Frédéric Lemoine, Président du Directoire de Wendel.

Né dans l’Est de la France (région Lorraine) en 1704, le groupe Wendel s’est développé pendant près de trois cents ans dans diverses activités industrielles, principalement sidérurgiques. À la fin des années 70, l’État français a nationalisé les activités de production d’acier du Groupe. C’est alors que Wendel, pionnier du capital-investissement, s’est consacré au métier d’investisseur de long terme.

 
Article précédent

Le Salon Index North Africa débarque au Maroc

Article suivant

Les sombres pronostics de l’UNESCO planent sur la rentrée scolaire