Transport

Aramex Maroc étend son activité au fret routier

Le groupe Aramex élargit le périmètre de ses activités au Maroc. Sa filiale Aramex International Morocco vient d’obtenir l’agrément de commissionnaire de transport de marchandises auprès du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique.


Créée en 2001, Aramex International Morocco, qui exerçait, depuis, dans la messagerie nationale et internationale, le transit ainsi que l’entreposage et la logistique, pourra désormais offrir à ses clients du fret routier de point à point en s’appuyant sur un réseau de sous-traitants (généralement des indépendants qui offrent leurs services à des groupes plus structurés).

Il faut dire qu’avec la montée du prix de carburant depuis 2017, plusieurs acteurs du transport de marchandises (comme La Voie Express) ont préféré limiter leurs flottes propres et recourir davantage à des sous-traitants afin de réduire le risque d’exposition aux fluctuations des hydrocarbures (en transférant celui-ci à ceux-là). Aussi, le statut de commissionnaire en transport était-il un préalable pour beaucoup d’entre eux.

Rappelons que le groupe Aramex a démarré son activité en Jordanie en 1982 en tant qu’opérateur express, avant de s’imposer rapidement comme une marque globale de transport express international et domestique, de fret, d’opérations de transit, de logistique et d’autres services de transport partout à travers le monde.

Aujourd’hui, le groupe Aramex compte plus de 350 bureaux dans 60 pays et près de 12.800 employés (dont plus de 200 au Maroc). Quant à Aramex International Morocco, elle possède 5 agences à Casablanca, Rabat, Fès, Marrakech et Tanger, une agence MEAD à l’aéroport Mohammed V, ainsi qu’une plateforme logistique à Casablanca d’une superficie de 8.285 m2.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Coup d’accélérateur à la formation

Article suivant

Il fait l'actu: Lotfi Sekkat, nouveau PDG du CIH Bank