Diplomatie

Arancha Gonzalez Laya, ministre espagnole des Affaires étrangères : «le contrôle des frontières doit rester une responsabilité partagée» [Vidéo]

Le gouvernement espagnol a convoqué l’ambassadrice marocaine pour lui exprimer son « mécontentement » face à l’arrivée de plus de 6000 migrants à Sebta depuis lundi en provenance du Royaume, sur fond de crise diplomatique majeure entre les deux pays.

« Je lui ai rappelé que le contrôle des frontières a été et doit rester de la responsabilité partagée de l’Espagne et du Maroc », a déclaré la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, à la presse. A Rabat, le ministère des Affaires étrangères marocain a annoncé le rappel immédiat « pour consultation » de son ambassadrice. Face à la gravité de la situation, le Premier ministre espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, est arrivé vers 15h00 GMT à Sebta, où il a été accueilli par les huées de quelques dizaines de résidents, selon des images mises en ligne par le journal local.


Il devait ensuite se rendre à Melillia. « Nous allons rétablir l’ordre dans (la) ville et à nos frontières le plus rapidement possible », avait-il déclaré plus tôt lors d’une brève allocution télévisée depuis Madrid. « Cet afflux soudain de migrants irréguliers est une grave crise pour l’Espagne et pour l’Europe », avait-il ajouté.

Avec AFP

 
Article précédent

Dr Tayeb Hamdi : «le Maroc peut alléger les restrictions à une seule condition»

Article suivant

[Vidéo] L’usine de Tanger diversifie son offre avec la production des Renault Express et Express Van