Business

Arkeos imprime sa marque !


Le nouveau top management du spécialiste des solutions documentaires et l’impression numérique veut marquer de son empreinte la trajectoire de cette entreprise.

Nouvelle ère pour Arkeos. Le groupe spécialisé dans les solutions documentaires et l’impression numérique, veut sortir de sa coquille. «Dorénavant, nous envisageons de communiquer sur tous nos projets et réalisations au Maroc et en Afrique», explique Omar Chekrouni, directeur général du groupe. Et pour cause, l’année 2013 représente un tournant dans la vie d’Arkeos. «Après le rachat de cette entreprise par un trio de collaborateurs dont moi-même, nous avons mis en place un programme de développement portant sur cinq volets principaux.», ajoute-t-il. D’abord, cet opérateur qui représente des marques internationales de l’impression numérique et des solutions documentaires tels que Konica Minota, Océ et Mutoh veut enrichir davantage son portefeuille de partenaires. Dans ce sens, il vient de ratifier une convention de représentation exclusive avec Riso, spécialiste des dupli-copieurs. «Cette convention sera, en effet, suivie par d’autres dans les mois à venir», étaye Chekrouni. Le deuxième pilier dans la stratégie d’Arkeos porte sur la réorganisation du réseau de distribution. Constitué de 120 revendeurs agréés de taille moyenne, ce canal de distribution reste très mal organisé et sous-exploité. «Pour encourager ces partenaires qui assurent 50% de notre chiffre d’affaires à se structurer, nous avons mis en place un programme «Challenge»», déclare le directeur général. Ce plan se traduira par des facilités de paiement, des remises, des formations pour le personnel… Le troisième volet quant à lui, concerne l’extension des agences d’Arkeos au Maroc.

 100 millions de chiffre d’affaires en 2015

L’entreprise prévoit l’ouverture de deux succursales en août à Marrakech et Agadir et l’inauguration du nouveau siège social au mois de septembre à Casablanca. Elle envisage également de se développer en Afrique. En plus de sa nouvelle représentation au Sénégal, deux autres sont prévues à horizon 2014, en Côte d’Ivoire et au Gabon. Les ambitions des nouveaux actionnaires ne s’arrêteront pas à ce stade. Ces derniers envisagent une éminente introduction en bourse de Casablanca. «Nous allons préparer notre dossier à partir du mois de septembre prochain. L’objectif est de faire l’introduction en 2015», explique Chekrouni. Somme toute, le top management de l’opérateur veut pousser les limites pour faire de l’entreprise un opérateur incontournable dans le secteur de la gestion des parcs d’impression numérique et des solutions documentaires. À l’heure actuelle, le groupe occupe la deuxième place dans ces deux secteurs après Xerox Maroc. Avec à peu près 20% de parts de marché, et 50 millions de dirhams de chiffre d’affaires en 2012. Pour 2013, Arkeos prévoit d’enregistrer une progression de chiffre d’affaires de l’ordre de 15 millions de dirhams, un montant qui devrait atteindre les 100 millions à horizon 2015 avec un bénéfice net de 25 millions de dirhams. Car contrairement aux autres opérateurs de la place, Arkeos ne joue pas sur le volume des ventes, mais plutôt sur les marges réalisées sur chaque machine. À en croire le DG, l’entreprise dégage 25% de marge sur chaque vente. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Marchands ambulants : l'approche des pouvoirs publics critiqués

Article suivant

Appareil Nikon 1 J1 : L'hybride