Flash-eco

Le casse-tête des triporteurs et des deux roues

La situation est grave. Selon le comparateur marocain d’assurance « 212assurances.com », la plupart des triporteurs et des deux roues circulant au Maroc ont une cylindrée supérieure à 50cc, mais justifient de papiers avec une cylindrée inférieure. Notons que le code des assurances précise qu’en cas de fausse déclaration, le contrat d’assurance est nul. En cas d’accident, difficile de prétendre à des indemnités.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Présentation de l'état d'avancement des observatoires sectoriels

Article suivant

21 000 emplois créés en 2014