Assurances

Assurance : Wafa Assurance amorce un nouveau virage

L’assureur se dote d’une nouvelle feuille. L’objectif principal est de renforcer son leadership sur le marché national et accélérer son développement à l’international, notamment en Afrique subsaharienne.


La compagnie d’assurance met le turbo. Wafa Assurance dévoile une nouvelle stratégie, adossée à une réorganisation en interne. Il s’agit d’un virage important pour la filiale du groupe Attijariwafa Bank. Selon Ali Harraj, PDG de Wafa Assurance, c’est un plan stratégique qui s’étale sur la période 2016-2018, et qui marque surtout une rupture avec les précédents. « Cette stratégie se veut ambitieuse et innovante », précise-t-il. L’objectif principal de l’assureur est de renforcer son leadership sur le marché local, et d’accélérer son développement à l’international. En clair, Wafa Assurance opère une refonte de son modèle d’animation commerciale, ce qui va lui permettre d’accélérer sa croissance sur les différentes branches de son activité. Sur la branche Assurance Automobile, le nouveau plan vise à booster la croissance de manière profitable, et aussi préserver la qualité de service. Sur la bancassurance, il s’agit, entre autres, de renforcer son positionnement de leader.

Avoir un circuit de décision rapide

Concernant, les TPE, le top management a laissé entendre qu’il est question de mettre en oeuvre un nouveau modèle de service adapté à ce segment particulier. Sur le segment Grandes Entreprises, la nouvelle stratégie devrait permettre une consolidation et une rentabilisation des portefeuilles existants et aussi répondre efficacement aux attentes de cette clientèle. L’ambition sur le volet Assistance est d’accélérer la croissance à l’international, en exploitant notamment le réseau de la maison-mère Attijariwafa Bank et en misant également sur l’innovation. L’assurance « Takaful » n’échappe pas non plus à cette nouvelle feuille de route. Même si les textes devant réglementer cette nouvelle filière sont encore au niveau du Parlement, l’assureur se prépare d’ores et déjà. Ali Harraj explique d’ailleurs qu’il sera question de monter en charge rapidement dès que le législateur donnera son feu vert, et les agréments seront autorisés. A l’international, Wafa Assurance envisage l’option d’acquisition notamment en zone CIMA qui regroupe plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale. Une zone dans laquelle est très présente le groupe Attijariwafa Bank. Notons aussi que le plan accorde une place importante au digital au sein du groupe. Afin d’accompagner cette nouvelle dynamique, l’assureur a opéré un lifting de son logo et lance également une campagne de communication institutionnelle de grande envergure (affichage, radio, télévision, presse…). Enfin, force est de souligner que réorganisation en interne opérée par la compagnie, à travers la création de nouvelles entités, vise notamment à disposer d’un circuit de décision rapide et fluide.

 

 
Article précédent

Casablanca-Abidjan : La RAM passera à 12 vols/semaine à partir de juin

Article suivant

Youssef Guennoun prend les commandes de Maghreb Oxygène