Forum

« Atlantic Dialogues » 2016 : Quelles stratégies pour un bassin atlantique en mouvement ?

OCP Policy Center organise, en partenariat avec le German Marshall Fund of the United States (GMF), à Marrakech du 14 au 16 Décembre, la 5ème édition des Dialogues de l’Atlantique sous le thème « Changer les cartes mentales : stratégies pour un espace Atlantique en transition ».


Unique du genre, ce forum apolitique, qui a démarré ses travaux ce matin dans la ville ocre, attend la participation de plus de 300 décideurs de sphères différentes, politiques, chefs d’entreprises et société civile d’Afrique, des Amériques, des Caraïbes et de l’Europe. L’ambition affichée est de créer, à travers des débats ouverts, des canaux d’échange et de concertation entre les deux rives de l’Atlantique.

Lors de la cérémonie d’ouverture, OCP Policy Center et le German Marshall Fund of the United States ont saisi cette occasion pour lancer leur rapport commun Atlantic Currents 2016 lors d’une conférence de presse où chacun des chercheurs ayant collaboré à la préparation de cet important document a présenté la synthèse des résultats de son travail.

A noter que le programme de cette édition d’ « Atlantic Dialogues » est intimement lié aux problèmes majeurs qui préoccupent le monde d’aujourd’hui. Il s’agit pour les intervenants d’examiner les évolutions politiques, économiques et sécuritaires qui refondent les sociétés et leurs relations sur les quatre continents de l’Atlantique. Les défis sont durs, depuis la montée des politiques populistes et le renouveau du nationalisme, jusqu’à l’instabilité financière persistante et la lenteur de la croissance, l’amplification des conflits ouverts et des pressions migratoires, au terrorisme et à la violence politique. Mais dans ce contexte très inquiétant, il y a aussi des opportunités : de la diplomatie climatique à la révolution énergétique, du changement générationnel et d’une main-d’œuvre de plus en plus dynamique à la révolution numérique et aux innovations en matière d’agriculture, d’infrastructure et de gouvernance. Des stratégies communes sont-elles possibles ? Quelles nouvelles approches sont nécessaires pour répondre aux exigences d’une région atlantique en transition ?

Pour répondre à ces problématiques, seront discutés le premier jour, des sujets de fond tels que les tendances économiques et les conséquences régionales de la mondialisation, ou encore les différentes perspectives de prospérité ouvertes à l’Afrique. Lors du deuxième jour, les intervenants repenseront entre autre la finance du développement, l’Europe après le BREXIT, et se pencheront sur la question cruciale de la sécurité de l’Atlantique en examinant les risques, les fragilités et les voies de résilience. Le troisième jour quant à lui sera animé par des débats autour du lien entre la religion et les politiques publiques, ou encore du chapitre du défi que représente le populisme montant.

Plusieurs autres débats feront l’objet de vives discussions durant la conférence : l’impact de l’innovation et de la technologie sur la gouvernance, le changement climatique, les moyens de contrer le radicalisme et le terrorisme, la question des inégalités genre et sociales, et seront examinés de très près les défis de la migration et de la mobilité, pour ne citer que ceux-là. La conférence clôturera comme à son habitude avec les « Emerging Leaders », représentants de la jeunesse de la région et des décideurs de demain qui exposeront leur propre vision du futur du bassin atlantique.

 
Article précédent

La Bourse de Casablanca en nette progression


Article suivant

Premier symposium maroco-allemand sur la chaîne de valeur de la filière laitière