International

Attaque de Stockholm : le suspect passe aux aveux

Le conducteur suspect du camion volé ayant percuté des piétons au centre de Stockholm, vendredi 07 avril 2017, serait passé aux aveux, « content » de ce qu’il a fait, rapporte la presse locale.


Rakhmat Akilov, un Ouzbek de 39 ans, aurait déclaré aux enquêteurs qu’il avait « accompli ce qu’il avait l’intention de faire », rapporte le journal Expressen. Le journal Aftonbladet rapporte pour sa part que le suspect a mentionné un « ordre » provenant de l’État islamique, selon lequel « les attentats à la bombe en Syrie doivent cesser ».

Le suspect, un travailleur de la construction et père de quatre enfants, est décrit par la police comme un sympathisant du groupe terroriste État islamique. Connu des services de renseignement suédois, il avait demandé un permis de séjour en 2014 mais l’Office des migrations l’a débouté en juin 2016. Il était entré en clandestinité pour éviter son expulsion après le rejet de sa demande. Les autorités ont depuis perdu sa trace jusqu’à l’attentat de vendredi.

Une femme et une jeune fille de 11 ans suédoises ont été tuées dans l’attaque, ainsi qu’un Britannique et une Belge. Quinze personnes ont été blessées, dont deux sont toujours en état critique.

La Suède, bouleversée, a observé lundi 10 avril une minute de silence pour les victimes de l’attentat. Des centaines de personnes se sont recueillies aux abords de l’artère piétonne Drottninggatan où une montagne de fleurs recouvre les stigmates du drame. La foule s’est tue à midi sous le regard de policiers, nombreux, dont les véhicules étaient adornés de roses rouges. Le roi Carl XVI Gustaf, la reine Silvia, en larmes, la princesse héritière Victoria et le prince Carl Philip ainsi que le premier ministre Stefan Löfven se sont recueillis sous une pluie glaciale.

 
Article précédent

Incendie au Sofitel à Casablanca

Article suivant

Doit-on avoir peur du fisc ?