Actualités

Attentas de Paris : la France et le monde en état de choc

Le bilan provisoire des attentats qui ensanglanté Paris et endeuillé la France entière vendredi 14 novembre, s’élève ce samedi désormais à 128 morts et 250 blessés dont 80 en état d’urgence absolue. Le président français  François Hollande qui  a décrété hier soir  l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire et a rétabli les contrôles aux frontières, a proclamé ce samedi un deuil national de trois jours et réunira lundi 16 novembre le parlement en congrès à Versailles.


Dans une allocution, le Président français a notamment déclaré : « C’est un acte de guerre qui a été commis par une armée terroriste, Daech (…), contre la France », a dit le chef de l’Etat français après une réunion de crise à l’Elysée.

« C’est un acte de guerre qui a été (…) planifié de l’extérieur et avec des complicités intérieures que l’enquête permettra d’établir », a-t-il poursuivi.

De son côté Le groupe terroriste de Daech a revendiqué ce matin dans un communiqué  la paternité sanglante de ces attentats.

Le communiqué de l’Etat Islamique parle de huit kamikazes portant des ceintures explosives et armés de fusils d’assaut ayant soigneusement ciblé des sites au cœur de Paris en réponse à la participation de la France  dans les frappes aériennes contre le mouvement terroriste en Syrie.

Ces attentats ont horrifié le monde entier. Les réactions de dénonciation et de sympathie avec la France sont nombreuses.

C’est ainsi que SM le Roi Mohammed VI avait, dès qu’il a appris la nouvelle, adressé un message de condoléances au Chef de l’Etat français. Message dans lequel le Souverain affirme avoir appris avec une vive émotion et une profonde tristesse la nouvelle des odieuses attaques terroristes qui ont visé plusieurs quartiers de Paris.

En cette douloureuse circonstance, ajoute le message royal, « Je Vous présente et à travers Vous, aux familles des innocentes victimes de ces actes criminels et à l’ensemble du peuple français, Mes condoléances les plus attristées, et Vous prie de bien vouloir transmettre aux blessés Mes souhaits sincères de prompt rétablissement ».

« Je tiens également, au nom du peuple marocain et en Mon nom personnel, à condamner avec la plus grande vigueur ces actes terroristes abjects, et à Vous assurer de toute notre solidarité et de notre soutien dans cette épreuve », conclut le message de SM le Roi.

Pour  les analystes en géostratégie du terrorisme, ces attentats sont une véritable guerre déclarée à la France sur son propre sol. D’autres évoquent un 11 septembre français et n’excluent pas d’autres attaques surtout que bon nombre de terroristes sont encore dans la « nature ».

La classe politique française est unanime pour déclarer la guerre aux terroristes. Pour  le ministre des affaires étrangères, Laurent Fabius, « Il est plus que jamais nécessaire, dans les circonstances que nous connaissons, de coordonner la lutte internationale contre le terrorisme », a déclaré ce samedi le ministre à Vienne, avant l’ouverture d’une réunion internationale sur la Syrie dans la capitale autrichienne.

Idem pour l’ancien président Nicols Sarkozy qui a réclamé ce matin  des « inflexions majeures » en matière de sécurité, affirmant que « la guerre que nous devons livrer » devait être « totale.

 

 
Article précédent

Daech revendique les attentats de Paris

Article suivant

Plateforme nationale de traitement et de réhabilitation des appareils électriques de Bouskoura