International

Attentat de Manchester : le kamikaze identifié

La police britannique a identifié mardi 23 mai 2017 le kamikaze présumé de l’attentat de Manchester qui a fait 22 morts, dont plusieurs enfants, sous les traits d’un étudiant discret d’origine libyenne, Salman Abedi, âgé de 22 ans. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque du lundi 22 mai 2017 soir, affirmant que l’un « des soldats du califat a placé des bombes dans la foule ».


Selon plusieurs médias britanniques, Salman Abedi est un Britannique né à Manchester de parents libyens ayant fui le régime de Kadhafi. Ils ont trouvé refuge d’abord à Londres, puis dans le quartier résidentiel de Fallowfield, au sud de Manchester, où le suspect résidait. La priorité de l’enquête « reste d’établir s’il a agi seul ou au sein d’un réseau », a précisé le commissaire de police Ian Hopkins. Un homme de 23 ans avait été arrêté quelques heures plus tôt dans une autre banlieue résidentielle au sud de Manchester, en lien avec l’attentat, selon la police qui n’a pas précisé la nature de ce lien. Des perquisitions ont aussi été menées, notamment au domicile du suspect dans un quartier pavillonnaire de maisons modestes en briques rouges. Peu y connaissaient cet étudiant « discret » et « réservé ».

L’attaque suicide a été perpétrée à la sortie d’un concert à Manchester, nord-ouest de l’Angleterre. Le suspect a déclenché un engin explosif visant à causer un « maximum de victimes », selon les autorités britanniques. La puissante explosion, qui a également fait 59 blessées, a eu lieu dans le foyer de la Manchester Arena, une salle d’une capacité de 21.000 personnes, à la fin du concert de la pop-star américaine Ariana Grande.

La police britannique a annoncé pour sa part considérer la déflagration entendue à la fin du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande comme un « acte terroriste ». Elle a été alertée à la suite d’informations faisant état d’une ou plusieurs explosions d’origine indéterminée dans la salle de concerts.

« Les services de secours réagissent actuellement à des informations selon lesquelles il y aurait eu une explosion », a déclaré la police sur son compte Twitter, en appelant la population à éviter la zone. Peu après, la police a annoncé un bilan de 19 morts et environ 50 blessés. L’événement « est traité comme un incident terroriste », a-t-elle déclaré. Un peu plus tard, la police a annoncé qu’elle allait procéder à une explosion contrôlée dans un endroit situé à quelques dizaines de mètres de la salle de concerts.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des scènes de panique survenues plus tôt dans la salle. Plusieurs témoins cités par les médias britanniques ont affirmé avoir entendu une forte explosion peu avant 22h00 GMT. Le trafic ferroviaire vers la gare de Manchester Victoria, proche de la salle de concerts, a été stoppé, a indiqué l’opérateur Northern Railway. La police a isolé la zone et de nombreuses voitures de police et ambulances étaient garées autour de la salle. Selon la police des transports de Manchester, une explosion s’est produite dans le foyer du stade qui abrite la salle de concert.

 
Article précédent

Finance participative : N7 Communication Group certifiée

Article suivant

Elle fait l’actu : Zineb El Motamassik, Manager Sécurité & Environnement de Mondelez Maroc