Tourisme

Attentats de Paris : inquiétude des hôteliers marocains

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, inquiétude des hôteliers marocains du secteur du tourisme appréhendent les retombées négatives qu’auront les attentats de Paris sur la destination Maroc.
 
 « Nous n’avons pas de visibilité et nous nous inquiétons »  a affirmé  d’emblée Lahcen Azelmat, Président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière dans une déclaration à « Challenge.ma », en réaction aux attentats perpétrés à Paris.
 
Et notre interlocuteur de poursuivre, « pire encore, la communication engagée par les autorités autour du démantèlement de cellules terroristes au Maroc pourrait être à double tranchant ». Selon ce dernier, «  tout ce qu’un touriste retiendrait de cette communication, c’est l’insécurité régnant au  le Maroc».
 
A la question de savoir si les professionnels envisagent de mettre sur le marché de nouvelles offres pour motiver les voyageurs. Notre interlocuteur répond par la négative. « Toute baisse des prix se ferait au détriment de la qualité ».
 
Pour décider des actions à entreprendre pour minimiser les dégâts, une réunion regroupant la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH), la Confédération nationale du tourisme (CNT) et la Fédération nationale des agences de voyage du Maroc (FNAVM) devrait se tenir cette semaine.
 
Article précédent

Samir : Pourquoi Al Amoudi n’a pas versé sa quote-part

Article suivant

Espaces Saada lance « Fadaat al Mohit 2»