Banques

Attijariwafa bank continue sur sa lancée

Attijariwafa bank enregistre, au titre du premier semestre 2017, de bonnes performances financières et commerciales portées par une légère reprise de la croissance des crédits et par la poursuite de la  normalisation du coût du risque au Maroc.


Ainsi, le produit net bancaire s’établit à 10,5 milliards  de DH en progression de 4,1%. Le résultat  d’exploitation s’améliore, quant à lui, de 8,7% à 4,8 milliards de DH grâce à la baisse du coût  du risque (-17,3%), principalement au Maroc et  à la maîtrise continue des charges d’exploitation  (+4,8%) et ce, malgré les investissements consentis dans le cadre du déploiement du plan stratégique  « Énergies 2020 ».

Pour sa part, le résultat net consolidé s’accroît de 10,4% à 3,3 milliards de DH et le résultat net part du groupe ressort à 2,6 milliards de DH en amélioration de 5,4%. La croissance du RNPG est portée par l’ensemble  des pôles d’activités : Banque au Maroc (+12,2%),  SFS (+5,8%), BDI (+19,4%) et Assurance (-48,9% suite  à la baisse de la participation dans Wafa Assurance  de 79,29% à 39,65%). À périmètre constant, le RNPG  augmente de 7,6%.

La banque présidée par Mohamed El Kettani ajoute que la solidité financière du Groupe se renforce à travers la hausse de 6,4 milliards de DH des fonds  propres à 47,6 milliards de DH  (+15,5%) et la  rentabilité financière se maintient aux meilleures normes (RoE : 15,6%, RoA : 1,5%).

Concernant sa filiale égyptienne, Barclays bank Egypt, devenue pour rappel depuis le 03 mai 2017, Attijariwafa bank Egypt, a réalisé au titre du premier semestre 2017 une croissance significative de ses principaux indicateurs dans un environnement marqué par une forte croissance des crédits et par un élargissement des marges d’intérêt. Le PNB et le résultat net s’établissent respectivement à 1.190 millions EGP et 508 millions EGP (soit 661 millions de dirhams et 282 millions de  DH), en hausse de 35,0% et de 36,3% par  rapport au premier semestre 2016.  Attijariwafa bank Egypt affiche, au 30 juin 2017, des niveaux de rentabilité et de capitalisation  très satisfaisants (RoE de 29,9%, RoA de 4,0% et  ratio CET1 de 17,3%). Dès la prise de contrôle, les équipes se sont  attelées à l’élaboration du plan stratégique 2022 d’Attijariwafa bank Egypt. À l’horizon de ce plan, Attijariwafa bank Egypt se donne pour objectif de  renforcer significativement sa position dans le  paysage bancaire égyptien.

Concernant les réalisations, la banque précise que le premier semestre 2017 a été caractérisé  par une large mobilisation autour de l’exécution de   « Énergies 2020 » lancé en juin 2016. Attijariwafa bank vise dans ce sens à se positionner comme la banque relationnelle de référence centrée sur la satisfaction des besoins de sa clientèle et tirant profit des technologies  nouvelles liées au digital et l’exploitation des données « Big Data ».

En 2017, Attijariwafa bank avance avoir réalisée des avancées organisationnelle et technologiques importantes en  matière de distribution multicanal, d’amélioration des plateformes e-banking, de digitalisation de ses  processus (ex : ouverture de comptes, crédit immobilier, crédit de consommation…) et de « Big Data ». Ces évolutions permettent de mieux comprendre les besoins du client et de lui fournir une offre de valeur de plus en plus personnalisée et une expérience  optimisée.

En juillet 2017, rappelle la même source, Bank Assafa a démarré son activité  en tant que banque participative, présente dans 15 villes avec 21 agences. Cette nouvelle filiale capitalise sur les 8 années d’expérience du groupe Attijariwafa bank, pionnier au Maroc en matière de  finance participative, à travers le lancement de sa société de financement spécialisée dès 2009.

 
Article précédent

Voici le nouveau logo de Casablanca-Settat

Article suivant

Démission du SG de Marjane