Banques

Attijariwafa bank mobilise 5 milliards de DH pour financer 20 000 TPE cette année



« Ana maak » est le nouveau dispositif pour l’accompagnement des TPE et des auto-entrepreneurs.  La banque promet à ces deux populations économiques un meilleur accès au financement et à l’accompagnement.

Les petits entrepreneurs bénéficieront d’un nouvel soutien de la part d’Attijariwafa Bank. Celle-ci propose aux TPE un nouveau dispositif d’accompagnement baptisé « Ana maak ». Il s’agit d’une nouvelle offre de formules de financement conçues pour leur apporter souplesse et flexibilité en étant adaptées à la nature de chaque projet et aux spécificités de chaque activité.
En chiffre, Attijariwafa bank consacre une enveloppe de 5 milliards de DH pour financer 20.000 TPE.
Mais si le financement est nécessaire, il n’est pas suffisant  estime Hassan Bertal, directeur général d’Attijariwafa. Et d’ajouter : « Pour faire grandir la TPE, il faut l’assurer et l’accompagner ».
Ainsi, au-delà du financement,  l’offre « Ana maak » comporte deux volets supplémentaires : l’assurance ainsi que  le conseil et l’accompagnement. Au chapitre de l’assurance, Attijariwafa Bank propose une offre adaptée aux besoins de toute la clientèle des TPE en matière de prévention et de protection des différents risques. Coté conseil et accompagnement, la banque s’engage à instaurer un contact régulier avec les TPE, de comprendre leur situation spécifique et d’avoir des réponses à leurs différents préoccupations.
Pour concrétiser cet engagement, Attijariwafa Bank dispose d’une centaine de centre d’expertise et 1100 agences qui sont dédiés à l’écoute et le conseil.
Les auto-entrepreneurs dans le viseur
Ce dispositif laisse, également, une place de choix aux auto-entrepreneurs qui représentent 3,5 millions de personnes.
Entre autres, la banque s’engage à couvrir les besoins de l’entrepreneur, que ceux de son activité : Multirisques professionnelles, prévoyance en cas d’incapacité de travail, assurance hospitalisation, valorisation de l’épargne, retraite complémentaire et couverture familiale
« Si nous voulons développer un pays, il faut aller en amont vers l’auto-entreprenariat. D’ailleurs,  Attijariwafa Bank a signé une convention avec Bank Al Maghrib pour délivrer le statut entrepreneur » déclare H. Bertal.

 
Article précédent

Taqa Marocco en avance sur son business plan

Article suivant

Passage au permis électronique : de grands moyens déployés