Banques

Attijariwafa bank : un nouvel organigramme

Le Conseil d’Administration d’Attijariwafa bank a décidé, sur proposition du Comité de Gouvernance, Nominations et Rémunérations Groupe, de refondre la macro-organisation de la banque et ce, en réaction à la complexification du groupe engendrée par une croissance soutenue que le groupe a enregistrée de 2005 à 2018.


La réorganisation du groupe, qui prend effet à partir du 2 mars prochain, vise à répondre à 2 défis majeurs : la consolidation de ses fondamentaux organisationnels à travers l’évolution de ses gouvernances Corporate et opérationnelle, et  la réussite d’une triple transformation internationale, RH et digitale, déjà bien avancée dans le cadre du plan stratégique « Energies 2020 », indique un communiqué d’Attijariwafa bank.

Selon la même source, la nouvelle macro-organisation est ainsi structurée autour de trois pôles métiers, un pôle Gestion Globale des Risques Groupe et un pôle Fonctions Supports. Les fonctions « Finances Groupe » et « Stratégie et Développement » sont désormais rattachées au Président Directeur Général. Les comités de Gouvernance Corporate et Opérationnelle ont été également ajustés au regard des dispositions réglementaires et à la croissance du Groupe. Le Conseil d’administration a aussi pris acte de la décision de Boubker Jai, directeur général délégué, de faire valoir ses droits à la retraite et a salué son engagement tout au long de sa carrière.

A l’issue de ce Conseil d’Administration, le président directeur général Mohamed El Kettani a partagé la nouvelle organisation devant un parterre de managers du groupe Attijariwafa bank en étayant les motivations et les ambitions.

A noter que le groupe Attijariwafa bank a connu une croissance soutenue de 2005 à 2018, comme en témoignent les progressions annuelles moyennes sur cette période, soit : +10.5 % sur le Total Bilan +11.7 % sur les capitaux propres +11.2% sur le PNB +9.7 % sur le RNPG. Cette croissance s’est accompagnée d’une complexification organisationnelle à plus d’un titre :

– Le nombre des collaborateurs a été multiplié par 4.4

– Le nombre de sociétés consolidées est passé de 23 à 46

– Les lignes métiers se sont diversifiées avec le lancement de la banque transactionnelle, la banque participative, le low income banking, la banque mobile, le mobile money, etc.

 – Le nombre de pays de présence est passé de 8 à 25 Toutes ces évolutions plaident vers une évolution de l’organisation de la banque.

Le nouvel organigramme du groupe Attijariwafa bank prend effet à partir du 2 mars 2020.
 
Article précédent

Cuir : trois nouvelles zones industrielles

Article suivant

Droit de réponse de la SFI