Banques

Attijariwafa bank : un nouvel organigramme

Le Conseil d’Administration d’Attijariwafa bank a décidé, sur proposition du Comité de Gouvernance, Nominations et Rémunérations Groupe, de refondre la macro-organisation de la banque et ce, en réaction à la complexification du groupe engendrée par une croissance soutenue que le groupe a enregistrée de 2005 à 2018.


La réorganisation du groupe, qui prend effet à partir du 2 mars prochain, vise à répondre à 2 défis majeurs : la consolidation de ses fondamentaux organisationnels à travers l’évolution de ses gouvernances Corporate et opérationnelle, et  la réussite d’une triple transformation internationale, RH et digitale, déjà bien avancée dans le cadre du plan stratégique « Energies 2020 », indique un communiqué d’Attijariwafa bank.

Selon la même source, la nouvelle macro-organisation est ainsi structurée autour de trois pôles métiers, un pôle Gestion Globale des Risques Groupe et un pôle Fonctions Supports. Les fonctions « Finances Groupe » et « Stratégie et Développement » sont désormais rattachées au Président Directeur Général. Les comités de Gouvernance Corporate et Opérationnelle ont été également ajustés au regard des dispositions réglementaires et à la croissance du Groupe. Le Conseil d’administration a aussi pris acte de la décision de Boubker Jai, directeur général délégué, de faire valoir ses droits à la retraite et a salué son engagement tout au long de sa carrière.

A l’issue de ce Conseil d’Administration, le président directeur général Mohamed El Kettani a partagé la nouvelle organisation devant un parterre de managers du groupe Attijariwafa bank en étayant les motivations et les ambitions.

A noter que le groupe Attijariwafa bank a connu une croissance soutenue de 2005 à 2018, comme en témoignent les progressions annuelles moyennes sur cette période, soit : +10.5 % sur le Total Bilan +11.7 % sur les capitaux propres +11.2% sur le PNB +9.7 % sur le RNPG. Cette croissance s’est accompagnée d’une complexification organisationnelle à plus d’un titre :

– Le nombre des collaborateurs a été multiplié par 4.4

– Le nombre de sociétés consolidées est passé de 23 à 46

– Les lignes métiers se sont diversifiées avec le lancement de la banque transactionnelle, la banque participative, le low income banking, la banque mobile, le mobile money, etc.

 – Le nombre de pays de présence est passé de 8 à 25 Toutes ces évolutions plaident vers une évolution de l’organisation de la banque.

Le nouvel organigramme du groupe Attijariwafa bank prend effet à partir du 2 mars 2020.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Cuir : trois nouvelles zones industrielles

Article suivant

Droit de réponse de la SFI