Dossier

Au Maroc, que peut-on attendre de la politique de Joe Biden ?

L’élection de Joe Biden a mis fin à une présidence chaotique, celle de Trump, où les USA sortaient des accords multilatéraux et préféraient des deals, souvent violents. C’est une vue de l’esprit que de croire qu’il y aura des ruptures radicales sur le fond. La diplomatie américaine depuis la nuit des temps, a pour objectif de défendre les intérêts marchands des USA, leur sécurité et celle d’Israël depuis 1948. Attendre un changement de paradigme à ce niveau, est illusoire. L’Amérique a ses permanences, qui transcendent les alternances. Le département d’Etat, la CIA, ne changent pas de vocation en fonction des élections.


Joe Biden veut revenir dans le multilatéral, mais pour les mêmes objectifs, les intérêts américains. Il veut contrer l’expansion économique chinoise. Cela contrevient  à la liberté du commerce, dogme américain. Mais, cela peut rapporter des voix, de l’adhésion.

Lire aussi |Kamal Khalis : « le commerce en ligne revêt un caractère stratégique pour Marjane Holding»

L’administration Biden, aura à gérer le dossier africain. Le continent noir est celui où le potentiel de croissance est le plus fort. La Chine, y a pris plusieurs longueurs d’avance sur les USA et même l’Europe. Le vieux continent vu son passé colonisateur, considérait le continent noir, comme une réserve de matières premières. Les USA n’en avaient pas besoin, ils se sont désintéressés de ce continent pendant des décennies.

Lire aussi | Coronavirus : S.M. le Roi lance la campagne nationale de vaccination

L’Administration Biden devra changer de vision. Parce qu’en plus du potentiel économique, l’Afrique est aussi un enjeu sécuritaire et un gros challenge dans l’adversité avec la Chine.

Que peut attendre le Maroc dans ce contexte ?…

Lire la suite dans votre e-magazine Challenge en cliquant sur la couverture.

Autres sujets du dossier :

–La prospérité de la planète passe par celle des USA : La vision Joe Biden pour «un monde meilleur»

– Un profond enracinement diplomatique

– Vers plus de contenu et de dynamisme dans le business

– Interview avec Mohammed Loulichki, Senior Fellow au Policy Center for the New South et ancien Ambassadeur du Maroc auprès des Nations Unies & Président du Conseil de Sécurité «L’Administration Biden est parfaitement consciente du rôle historique et pionnier du Maroc…»

 
Article précédent

Votre e-magazine Challenge du vendredi 29 janvier 2021

Article suivant

FIFA : la réforme Lekjaâ actée