AutomobileFlash-eco

Auto Hall : chiffre d’affaires consolidé de 2,4 milliards de DH

Le distributeur automobile multimarques Auto Hall affiche de bons chiffres au terme des six premiers mois de l’année en cours. Même si les performances enregistrées ne sont pas totalement en phase avec les projections initiales, il n’en demeure pas moins qu’Auto Hall a réussi à tirer son épingle du jeu. Ainsi, à fin juin 2018, le chiffre d’affaires consolidé affiche 2,4 milliards de DH au compteur, contre 2,3 milliards de DH à la même période de l’année dernière, soit une hausse de 1%. Le chiffre d’affaires d’Auto Hall est de 1,7 milliard de DH sur les six premiers mois de 2018 contre 1,8 milliard sur les premiers mois de 2017, soit un repli 7%. Le résultat net Auto Hall a atteint, pour sa part, 126 millions de DH contre 138 millions de DH l’année dernière et le résultat consolidé avant impôt est à 128 millions de DH contre 138 au premier semestre 2017. « Les performances réalisées sur les six premiers mois de l’année sont le fruit de la stratégie de diversification déployée à la tête du groupe. Certes, la Ford passe cette année par un cycle, mais les autres marques que nous possédons prennent le relais pour compenser. C’est ce qui a permis au groupe de maintenir son chiffre d’affaires global à fin juin », explique Abderrahim Bachiri, Directeur général Activités support chez Auto Hall. « Les indicateurs sont un peu en dessous de ce que nous attendions, parce que la croissance du marché n’a pas été au rendez-vous comme on l’attendait », poursuit-il. Globalement, la marque Ford accuse le coup sur les six premiers mois de l’année avec un repli de 35%, notamment dû à la baisse de forme du modèle Fiesta. Selon Abdellatif Guerraoui, Président directeur général du groupe Auto Hall, cette baisse de forme de la marque américaine est principalement due à l’impact de la nouvelle stratégie du constructeur américain. « Le groupe Ford a décidé d’augmenter les tarifs sur la Fiesta », détaille le PDG. Au niveau des autres marques du groupe, Nissan a enregistré une croissance de 2,5%, la marque Mitsubishi affiche une hausse de 14%, la marque Dongfeng a enregistré  561 unités vendues contre 311 unités l’année précédente. Quant à la marque Opel, dont la commercialisation a démarré en mai 2018, elle réalise des ventes de l’ordre de 538 unités. Toutefois, le top management table sur de meilleures perspectives pour l’ensemble de ses marques au courant de la seconde moitié de l’année en cours. Pour rappel, le marché automobile des véhicules neufs a atteint 116.051 unités à fin août 2018, en hausse de 2,4% par rapport à l’année dernière.  Dans le détail, les ventes des voitures particulières ont progressé de 2,5%, et celles des véhicules utilitaires légers ont progressé de 2%.


 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Tanger Med poursuit son accompagnement des zones franches africaines

Article suivant

Il fait l’actu : Hassan Laaziri, administrateur directeur général de CDG Capital Private Equity