Résultats annuels

Auto Hall consolide ses parts de marché

Le spécialiste de la commercialisation de matériel roulant, Auto Hall, a réalisé en 2016 un résultat net consolidé de 192 millions de DH, en baisse de 13% par rapport à 2015, selon les résultats annuels de ce groupe.


Dans un contexte marqué par la hausse du marché des voitures particulières de 26% et la distribution de nouveaux modèles de la gamme Dongfeng, le chiffre d’affaires (CA) consolidé du groupe, en appréciation de 15%, est passé de 4,40 milliards de DH à plus de 5,06 milliards de DH à fin 2016, précise Auto Hall dans une communication financière publiée sur le site de la Bourse de Casablanca.

En dépit de la baisse des marchés des véhicules utilitaires légers et des matériels agricoles, de la perturbation du marché des véhicules industriels suite à la mise en place de nouvelles normes et de la hausse des cours du dollar et du yen vis-à-vis du DH, le groupe Auto Hall a globalement consolidé ses parts de marché (+16%), ajoute la même source.

A fin 2016, la société cotée à la Bourse de Casablanca a pu augmenter sa part de marché (PDM) sur le segment des voitures particulières à 14%, grâce au bon comportement des écoulements de Ford (+38%) et de Nissan (+21%). Pour les véhicules industriels, la PDM du distributeur s’est établie à 40%, grâce à la marque Fuso, alors qu’elle se situe à 30% dans le marché du véhicule utilitaire léger grâce à Ford, leader de ce marché, et Mitsubishi, acteur majeur du pick-up, et à 13,5% pour le tracteur agricole. S’agissant des comptes sociaux, le CA d’Auto Hall augmente de 28% à 3,9 milliards de DH, tandis que le résultat net ressort stable à 208 millions de DH.

En termes d’investissements, le conseil d’administration a pris note de l’état d’avancement du développement du réseau de distribution. Ainsi, l’Assemblée générale ordinaire est appelée le à se prononcer le 23 mai 2017 sur ces comptes, sur l’affectation du résultat net et sur l’attribution d’un dividende de 3,5 DH par action d’une valeur nominale de 10 DH. Le conseil a également décidé de proposer l’attribution d’un dividende exceptionnel de 2,50 DH par action en laissant à chaque actionnaire une option de paiement en numéraire ou en actions de la société ou les deux à la fois.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Lhassane Benhalima prend les commandes du Fonds collectif de garantie des dépôts

Article suivant

Les opportunités pour l’ingénieur marocain en Afrique au menu d’un forum