Automobile

Auto Hall : Opel compense Ford

Contrôle fiscal et bon démarrage de l’exploitation de Opel. C’est ce qu’il faut retenir de l’exercice 2018 de l’importateur, entre autres, de Ford, Nissan et Donfeng.


« Il s’agit d’une année de consolidation et de transition. Consolidation parce que des marques phares ont réalisé de bonnes performances à l’image de Nissan et Fuso. Transition, avec une baisse des résultats de Ford résultant de la stratégie mondiale du constructeur américain qui s’oriente davantage sur le SUV et l’utilitaire d’un côté, et l’arrivée de Opel dont les ventes ont débuté en mai. Nous avons réalisé 1 250 ventes, soit l’équivalent des ventes de la marque au Maroc en une année entière », résume Abderrahim Bachiri, directeur administratif et financier de Auto Hall.

Abderrahim Bachiri, directeur administratif et financier de Auto Hall

Dans les détails, Auto Hall a réalisé en 2018 un résultat net consolidé en baisse de 10% à 150 millions de DH. « Sur le plan financier, les fondamentaux de la société continuent de s’améliorer avec un résultat net pratiquement en ligne avec celui de 2017, suite à l’impact de 10 millions de DH consécutif aux accords avec l’administration fiscale portant sur les vérifications de 5 sociétés faisant partie du périmètre de consolidation », a noté Abderrahim Bachiri.

Dans un contexte sectoriel marqué par une hausse de 5% des nouvelles immatriculations des véhicules particuliers (VP) à 163.074 unités et un accroissement de 7% des ventes de Véhicules Utilitaires Légers (VUL) à 14.285 unités, Auto Hall affiche un chiffre d’affaires (CA) consolidé de 4,8 milliards de DH, en baisse de 5% par rapport à celui de l’année dernière.

Pour leur part, les ventes des tracteurs agricoles enregistrent une augmentation de 8% à 2 522 unités, tandis que les écoulements de Véhicules Industriels (VI) se hissent de 3% à 4.359 unités.

Au niveau des performances commerciales, le Groupe a globalement consolidé ses parts de marché avec 42% dans le marché du véhicule industriel pour Fuso et Ford Trucks, 34% dans le marché du véhicule utilitaire léger contre 31% en 2017 pour Ford, Mitsubishi, Opel et Dongfeng, 9,5% pour la voiture particulière contre 11,7% en 2017 pour Ford, Nissan, Mitsubishi et Opel et 17% pour le tracteur agricole contre 18% en 2017 pour la marque New Holland.

Au volet social, les revenus d’Auto Hall ressortent en recul de 8% à près de 3,5 milliards de DH. De son côté, l’EBITDA consolidé affiche une baisse de 11% à 437 millions de DH.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

inwi lance sa marque 100% digitale

Article suivant

ONCF : "YALLA", plusieurs destinations à petit prix