Transport

Autoroutes du Maroc : le télépéage « Jawaz » séduit

De plus en plus d’usagers de l’autoroute au Maroc se dotent du moyen de paiement à distance. 


Les chiffres le démontrent : le nombre des utilisateurs de Jawaz, moyen de paiement à distance qui permet de s’acquitter du péage sans avoir à s’arrêter au niveau des barrières, ne cesse d’agrandir. Ils étaient 570.000 utilisateurs à fin juin 2019, ils sont 800.000 à l’avoir adopté aujourd’hui. 

Jawaz fait partie du chantier de transformation entamé par la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) pour être en phase avec sa nouvelle mission de société de service aux clients-usagers. L’objectif est de hisser le Maroc aux rangs des grandes nations qui disposent d’infrastructures autoroutières respectables. « L’automatisation du péage occupe une place importante dans ce chantier de transformation compte tenu de son impact positif sur le client-usager : le télépéage Jawaz a effectivement connu un succès indéniable auprès de nos clients-usagers depuis son lancement en 2014 et sa généralisation en 2017 », souligne ADM.

Selon la Société, ce franc succès s’explique par l’adhésion des clients-usagers à ce moyen de paiement automatisé qui offre plusieurs avantages, mais aussi par les efforts qu’elle a  entrepris pour le développer et le rendre accessible. Elle cite par exemple la diversification des points de ventes et de recharges du Pass Jawaz. Ainsi, le service d’acquisition et de recharge du Pass est accessible via une panoplie de canaux disponibles sur site (les aires de service, les gares de péage, les stations Afriquia partenaires, les agences du réseau Tashilat et Chaabi Cash, l’agence urbaine de ADM située à Mahaj Riyad à Rabat) ou à distance (le site web www.jawaz.ma, les services e-banking, mobile-banking et GAB des banques partenaires). De plus, Autoroute du Maroc a mis en place des campagnes promotionnelles visant à rendre le Pass à la portée de tous les citoyens : la dernière promotion a été lancée en été 2019 (puis relancée en novembre) et a offert le Pass à 50 DH avec 40 DH de recharge offerte.

Lire aussi : Autoroutes du Maroc : 5.400 violations des péages par jour

«Il y a également  les campagnes d’activation étalées sur l’année et qui permettent de toucher plusieurs cibles et de couvrir aussi bien les différentes régions que les événements : animation dans les gares de péage du réseau autoroutier, aires de services, bateaux pour les MRE, zones estivales, centres commerciaux, quartiers d’affaires,  salons nationaux… Aussi, le lancement d’un service b2b qui permet aux entreprises et administrations de gérer avec souplesse leur parc Jawaz », note ADM. 

Free flow en préparation 

Il faut dire que le succès de Jawaz s’explique aussi par ses avantages. Le client-usager bénéficie ainsi de voies dédiées, un gain de temps au passage au niveau des gares de péage et de multiples canaux de vente et de recharge.  Quant aux professionnels, en plus des avantages des clients-usagers, ils peuvent gérer en toute souplesse et simplicité leur parc Jawaz grâce à la plateforme dédiée Jawaz Pro. 

Pour autant, la Société nationale des autoroutes du Maroc ne compte pas en rester là dans son chantier de transformation. «Les préparatifs sont en cours pour lancer en 2020 une première expérimentation technique du péage dit en «free flow» pour en évaluer la faisabilité, avant de se pencher sur le reste des volets », souligne ADM. Également connu sous l’appellation «passage en flux libre», le péage free flow est un péage de nouvelle génération qui permet un passage au péage sans barrière, à vitesse constante. Par exemple, elle est limitée à 50 km/h sur le site pilote de Tours Nord en France. Vinci Autoroutes explique qu’un portique équipé de caméras intelligentes et de capteurs lasers assure la reconnaissance instantanée du véhicule lors de son passage, ainsi que la facturation dématérialisée du péage.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Impôt agricole : fin de transition

Article suivant

Ces projets verront le jour en 2020