International

Autriche. Coups de feu à Vienne, plusieurs blessés

Plusieurs coups de feu ont été tirés dans le centre-ville de Vienne en Autriche, selon les médias autrichiens. La police a confirmé sur Twitter, qu’une opération majeure était en cours. Selon un bilan provisoire, une personne a été tuée et plusieurs autres ont été blessées lors de cette fusillade près de la synagogue de Vienne, la capitale autrichienne, rapportent la police et le journal Falter, qui citent le ministère de l’Intérieur. Les autorités autrichiennes évoquent la présence de plusieurs assaillants dans la fusillade qui a éclaté dans le centre-ville de Vienne, et n’excluent pas un scénario dans lequel plusieurs attaques auraient été menées simultanément.


Lire aussi| Coronavirus : le ministère de l’Economie et des finances lance un nouveau projet pour atténuer les impacts négatifs de la crise

Selon le ministère de l’Intérieur, un policier a été grièvement blessé par balles et une personne a été arrêtée. Notons que le journal Kronen Zeitung a déclaré qu’un policier en faction devant la principale synagogue de la capitale autrichienne avait été blessé.

L’assaillant, toujours en fuite, est retranché dans un bâtiment près de l’hôtel Hilton et le scénario d’une prise d’otage a été confirmé par le ministère autrichien de l’Intérieur. La même source a aussi confirmé que l’attaque a été fomentée par plusieurs auteurs et qu’elle est toujours en cours. Les habitants du centre-ville de Vienne sont appelés à la plus grande prudence et à rester chez eux.

Lire aussi| NARSA : trois centres d’immatriculation fermés

Oskar Deutsch, Chef de la communauté juive d’Autriche, a déclaré ignorer si la synagogue de Vienne avait été la cible d’une attaque, ajoutant que le lieu de culte, ainsi que les bureaux attenants, étaient fermés au moment de la fusillade. Un témoin, interrogé sur une chaîne de télévision, a dit avoir vu « courir une personne avec une arme automatique, qui tirait sauvagement ».

 
Article précédent

Coronavirus : le ministère de l’Economie et des finances lance un nouveau projet pour atténuer les impacts négatifs de la crise

Article suivant

Distanciation : le Lycée Descartes fait les frais du non-respect