Gestion déléguée

Averda Casablanca se prépare pour la relève de Sita Blanca

Alors que Casablanca prépare le remplacement de Sita Blanca qui était jusqu’à très récemment son principal délégataire dans la collecte des déchets ménagers, les prétendants fourbissent d’ores et déjà leurs armes.


En effet, outre certains recalés de l’appel d’offres international de fin 2013, à l’issue duquel la filiale du français Suez Environnement avait été désignée adjudicataire par le Conseil de la capitale économique du royaume, qui s’activent dans les coulisses pour répondre présent l’heure venue, le groupe libanais Averda y trouve, pour sa part, une occasion inespérée pour devenir le seul prestataire de la ville en la matière. Aussi, Averda Casablanca, qui est en charge depuis trois ans du nettoiement à Ain Sebaâ-Hay Mohammadi-Bernoussi et à Hay Hassani-Aïn Chock, vient de renforcer substantiellement ses fonds propres dans le sillage d’une augmentation de capital de près de 20 millions de DH. Il faut dire qu’avec un endettement assez lourd totalisant 125 millions de DH à fin 2016 (hors encours de crédit-bail), et des fonds propres laminés par les pertes de démarrage (-22 millions de DH au titre des trois derniers exercices), la structure du haut de bilan était devenue des plus déséquilibrées. La nouvelle recapitalisation remet les pendules à l’heure et permet aux dirigeants du groupe d’être mieux outillés pour le prochain processus concurrentiel qui point à l’horizon pour remplacer Sita Blanca.

Rappelons que le groupe Averda est présent dans une douzaine de pays entre le Moyen- Orient, l’Afrique et l’Europe. Au Maroc, et après avoir pris pied en 2012 à la ville de Nador pour remplacer dans l’urgence un autre acteur français dont le contrat de gestion des déchets ménagers avait été résilié prématurément (en l’occurrence Veolia Propreté), le groupe basé à Beyrouth allait enchaîner les succès en rajoutant Berkane, Rabat et Casablanca à la liste des villes lui ont confiance pour collecter leurs ordures. Aujourd’hui, l’ensemble des filiales marocaines d’Averda emploient plus de 4000 salariés au Maroc et réalisent plus de 500 millions de DH de chiffre d’affaires annuel agrégé dont 294 millions de DH par Averda Casablanca.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Maroc Telecom lance Smart Car

Article suivant

Le géant américain Lear se renforce au Maroc