Il fait l'actu

Aziz Rabbah : « 22.000 logements seront électrifiés entre 2020 et 2023 »

Près de 22.000 logements seront électrifiés entre les années 2020 et 2023 dans le cadre du Programme d’électrification rurale, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Energie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah.


En réponse à une question orale sur « l’électrification du monde rural« , présentée par le groupement parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants, Rabbah a souligné que ce programme vise à électrifier 850 douars, soit près de 22.000 logements.

Le ministre a fait état d’environ 531 marchés en cours de réalisation et 125 appels d’offres, tandis que 202 autres attendent la signature de partenariats avec les communes rurales concernées, indiquant que le taux d’électrification rurale a atteint 99,14% dans la région de Béni Mellal, 99,80% à Casablanca-Settat, 99,50 à Drâa-Tafilalet, 99,50% à Fès-Meknès et presque 100% à Dakhla-Oued Ed-Dahab.

Le ministre a en outre affirmé que le Maroc a accompli d’importantes réalisations dans le domaine de l’électrification du monde rural selon un modèle devenu aujourd’hui un exemple à suivre, sur la base duquel des partenariats et des centres de recherche ont été établis.

Le Maroc a obtenu des résultats importants, à travers des investissements de 30 milliards de dirhams, a-t-il fait observer, notant que le nombre de bénéficiaires de l’électricité dans le monde rural a atteint environ 12,7 millions de personnes.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Bank Al-Maghrib maintient le taux directeur à 2,25%

Article suivant

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui