Flash-ecoTourisme

Du business entre entrepreneurs sur la plage de Dakhla

Tout laisse croire que le kitesurf est devenu le nouveau golf. En effet, ce sport est pratiqué par de plus en plus d’entrepreneurs. Barack Obama, pourtant friand de basketball, a choisi le kitesurf pour sa première apparition en tant qu’ancien président des États-Unis. Il faut dire qu’en dix ans, le kitesurf est tout simplement devenu le nouveau rendez-vous mondial du « sport business » où l’on croise tous les start-upers, les investisseurs, les entrepreneurs et tous les acteurs de la nouvelle économie. Autrement dit, le business entre entrepreneurs sur la plage est né: c’est le beach business. C’est sur cette grosse vague que vont surfer du 19 au 23 septembre à Dakhla 300 entrepreneurs au Maroc pour le 1er Sommet Européen Business et Kitesurf, baptisé le « B2B Kite Summit ». Le choix de Dakhla n’est pas un hasard ! En effet, c’est aujourd’hui un des premiers spots mondiaux de kitesurf avec des conditions de navigation parfaites très variées pour les débutants comme pour les experts.


Dakhla, le nouvel Hawaï

Et comme attendu, c’est Driss Senoussi, PDG du groupe MaadOspitality et propriétaire de Dakhla Attitude, qui a réussi à faire connaitre la Perle du sud marocain dans le monde entier comme destination pour la pratique des sports de glisse, qui accueillera l’événement. Pionnier et découvreur du spot de Dakhla, l’opérateur touristique a travaillé depuis 9 mois avec ses partenaires sur cette première édition du Sommet Européen Business et Kitesurf. Visionnaire et passionné, Driss Senoussi a beaucoup investi au cours de ces douze dernières années dans plusieurs unités hôtelières où leurs visiteurs s’adonnent majoritairement au kitesurf. Et pour placer la destination sur la carte touristique mondiale, il n’a pas hésité trois ans après le démarrage de son complexe touristique Dakhla Attitude, le plus grand centre de kitesurf à Dakhla et l’un des premiers investissements touristiques dans la région il y a une dizaine d’années, à prendre contact avec les instances internationales de kitesurf pour proposer la candidature de son groupe pour l’organisation d’un championnat du monde. Ainsi, depuis 2009, la destination Dakhla accueille chaque année la première étape du championnat du monde de kitesurf où les meilleurs riders du monde se donnent rendez-vous. D’ailleurs, cet engouement, conforté par la création d’un championnat du kitesurf, a poussé d’autres acteurs touristiques à capitaliser sur cette vocation pour étoffer l’offre touristique de la ville et aller encore plus loin dans la promotion de Dakhla pour le grand bien de la destination. Partant, le patron du groupe Dakhla Attitude Resorts, n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Il organise d’autres événements pour conforter le positionnement de la destination, axée sur le sport nature, que ce soit du kite ou du raid aventure: l’initiative « Sahraouiya », raid solidaire féminin qui se tient au bord du Lagon de Dakhla, entre mer et désert, et le Dakhla Ultimate Sahara Trail, un marathon dans le désert.

Le business est sur la plage

Driss Senoussi, PDG du groupe MaadOspitality et propriétaire de Dakhla Attitude

Le « B2B Kite Summit » dont le coup d’envoi est prévu ce 19 septembre 2018, s’inscrit également dans cette logique. Sauf que cet événement est avant tout un plongeon dans le futur, un accélérateur de rencontres et d’innovation où 300 entrepreneurs venus de toute l’Europe se côtoieront pendant trois jours pour débattre de digital, de l’humain et du patrimoine (voir encadré). «En regroupant plusieurs clubs européens d’entrepreneurs kitesurfeurs comme Kite and Connect en France, en Belgique, ou encore le FKC en Allemagne,… et leurs réseaux de plus de 1 000 entrepreneurs, le B2B Kit Summit a pour ambition de faire aussi bien que son grand frère américain Actai, et de devenir le premier sommet européen des entrepreneurs», souligne le club organisateur. Ainsi, le 1er Sommet Européen Business et Kitesurf offrira aux 300 participants l’occasion de networker lors de 1 500 speeds meetings et Keynotes, en présence des représentants de plusieurs fonds d’investissement. Les entrepreneurs et les startups présents auront l’occasion d’être challengés par leurs pairs, de networker et de construire des partenariats, d’identifier de nouveaux marchés, de se connecter à un écosystème d’investisseurs potentiels et de lever des fonds auprès des invités présents. De plus, des entrepreneurs des médias, de l’art et de la culture seront aussi présents. L’évènement regroupera plus de 25 speakers et personnalités du monde du sport et du business parmi lesquelles : Jean de la Rochebrochard du fonds d’investissement Kima Ventures, Anne-Charlotte Vuccino, fondatrice de Yogist, Raphael Salles, ancien champion de windsurf et fondateur de F-ONE international, Thierry Vandewalle, du fonds d’investissement Isai, Manolo Chrétien, artiste et photographe, ou encore Mitu Monteiro et Aurélien Pétreau, champions de kitesurf. « Au-delà de réunir des entrepreneurs dans ce lieu propice à la détente et au kitesurf, nous voulons créer une ambiance festive avec des soirées spécialement conçues pour l’occasion avec une “Soirée blanche”, la “Burning Kite Party” et enfin la soirée de clôture « Esprit du Maroc », explique Driss Senoussi.

Il faut dire qu’aujourd’hui, la région de Dakhla est, de l’avis de plusieurs opérateurs touristiques, vouée à devenir la destination numéro 1 du tourisme durable au Maroc sur les prochaines années. Son offre touristique unique, construite autour des sports nautiques et des sites naturels comme la zone humide de Sebkha Imlili, le parc national de Dakhla, plage blanche, plage de Porto Rico, lui confère un avenir prometteur.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Les primes au top des priorités des chercheurs d’emploi

Article suivant

La SMIT en prospection en Inde