High-Tech

BabelGreenBox apporte la combinaison de la nature et de la technologie chez vous

Le Maroc connait un taux d’urbanisation important, ce qui cause l’expansion des villes sans prendre en compte les espaces verts qui l’entourent. BabelGreenBox se charge de la conception, du design et de l’installation des systèmes de culture de plantes en hors-sol pour les particuliers et les entreprises dans le milieu urbain.  


Le concept initial 

BabelGreenBox est une startup sociale qui fait la conception et la production des systèmes décoratifs de plantes en hors sol en utilisant la technologie de l’hydroponie pour permettre à ses clients d’avoir leurs propres espaces verts chez eux, que ce soit dans leurs appartements ou dans leurs locaux de travail.

Le business model 

Nous faisons la conception et la production des systèmes décoratifs standards et adaptés aux besoins de notre client et selon ses préférences en collaboration avec des artisans dans différents domaines, d’où l’aspect social du projet. 

La cible 

Nous ciblons essentiellement les petites entreprises qui ont des bureaux dans le milieu urbain et qui désirent les équiper de plantes sans se soucier de l’arrosage. Nos principaux clients sont donc les Coworking-spaces et les agences de communication. Nous ciblons également les particuliers qui désirent avoir leurs propres espaces verts mais qui n’ont pas de jardins chez eux sur l’axe Tanger Rabat.

La différenciation

Nous nous différencions de nos concurrents grâce à notre proposition de valeur :

– Les systèmes / pots  que nous offrons  nécessitent un minimum d’effort puisque l’irrigation se fait d’elle-même.

– Nos systèmes peuvent être accrochés sur le mur ce qui permet d’optimiser les petits espaces. 

– Nous offrons aussi la possibilité de personnaliser le produit.

Le marché potentiel

Nous avons collaboré avec quelques entreprises et particuliers qui ont cru en nous, ce qui nous a permis d’améliorer considérablement notre produit grâce à leurs feedback et nous assurer du potentiel du projet. Nous visons prochainement le marché africain et la région MENA. 

Le lancement 

BabelGreenBox est dans sa première année d’existence riche en expériences et en apprentissage. L’équipe est en train de s’élargir ainsi que le nombre de nos partenaires. 

Nous sommes accompagnés par 2 programmes d’incubation : Orange Corners Morocco, qui est une initiative du Royaume des Pays-Bas en partenariat avec MCISE (Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social) ainsi que le programme 1000 FIKRA, un partenariat entre Afriquia et MCISE également. Ces deux programmes nous offrent l’accompagnement et le mentoring nécessaires pour avancer sur notre projet. Le lancement officiel du projet est donc prévu pour la fin du programme Orange Corners Morocco dans sa deuxième édition, soit en début du mois de Mars. Nous sommes impatients de franchir cette prochaine étape qui sera sans doute pleine de challenges. 

Le financement 

Pour atteindre notre but, nous avons besoin de financement pour toucher un grand nombre de clients et créer plus d’impact. Nous ciblons aussi des partenariats et partneships Win-Win pour améliorer encore plus nos produits et toucher plus de clients. 

L’actualité

Nous avons livré nos premières box et avons eu un feedback positif de la part de nos premiers clients. Nous allons lancer prochainement deux solutions standards pour répondre aux besoins des clients qui ne cherchent pas la personnalisation des produits en collaboration avec deux artisans locaux.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le CJD sensibilise les dirigeants sur les avantages de l’intelligence collective

Article suivant

L’Utac Ceram compte s’installer à Oued Zem