Enseignement

Baccalauréat 2019 : La moisson exceptionnelle de Casablanca-Settat

Les résultats exceptionnels du baccalauréat 2019 (session de juin) ont laissé un sentiment de satisfecit chez les responsables de l’enseignement dans la région de Casablanca-Settat, véritable baromètre de la santé du secteur à l’échelon national.


La hausse de 20% du taux de réussite comparativement à 2018 renseigne sur la qualité du cru de cette campagne, qui peut constituer le couronnement d’un travail de fond et insuffler un nouveau souffle à la volonté d’améliorer l’ensemble des indicateurs se rapportant au domaine de l’éducation et de formation.

Le taux de réussite dans la session ordinaire s’est élevé à 67,49% à Casablanca-Settat, en hausse de 20 points sur un an, d’après les chiffres rendus publics, dimanche dernier, par l’Académie régionale de l’éducation et de formation (AREF), qui avait qualifié ces résultats de « saut qualitatif ».

Lire aussi : Baccalauréat 2019 : voici les résultats de la première session

Quelque 51 mille candidats, dont 2.365 libres, ont décroché le sésame du baccalauréat. Sur les 48.629 candidats officiels ayant réussi les examens, 27.368 sont des filles, avec un taux de réussite de 71,68%, contre 62,80% chez les garçons (21.261 bacheliers).

Si les deux sexes avaient le même contingent de candidats, la gente féminine a confirmé une tendance consacrée au cours des dernières années. Les filles s’en sortent plutôt mieux que les garçons, en illustration du changement radical des mœurs sociales et une petite révolution des mentalités. L’un des indicateurs encourageants dans la région est le taux de réussite au baccalauréat international, qui s’est établi à 99% et qui pourrait atteindre presque les 100% avec la session de rattrapage prévue début juillet prochain.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Ell fait l’actu : Imane Ouaadil, nouvelle ambassadeur de SM le Roi auprès du Ghana

Article suivant

CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas