Enseignement

Baccalauréat : toutes les mesures de prévention ont été prises

Toutes les mesures de prévention et de précaution ont été prises au niveau des centres d’examen pour garantir la sécurité sanitaire des candidats et des cadres pédagogiques et administratifs et afin que les examens se déroulent dans de meilleures conditions, a assuré le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement Saaid Amzazi.


Le ministre a indiqué, dans une vidéo adressée aux candidats de l’examen national unifié du baccalauréat (session ordinaire) qui débutera vendredi, que parmi ces mesures figurent notamment la désinfection et la stérilisation de l’ensemble des espaces dédiés aux examens, notant que cette opération se fait avant le début de l’examen, deux fois par jour et durant toute la période des épreuves.

Saaid Amzazi a, à ce titre, mis l’accent sur l’importance qu’accorde son département au respect de la distanciation physique entre candidats, soulignant que des bavettes, des masques de protection, et des solutions hydro-alcooliques seront mis à leur disposition.

Lire aussi | Enseignement à distance: arrêt de la diffusion des cours sur les chaines de télévision

En outre, le ministre a affirmé que son département a veillé, avec la même volonté et esprit de responsabilité, à l’activation de plusieurs mesures pédagogiques pour assurer l’égalité des chances et permettre aux candidats d’obtenir de meilleurs résultats, précisant que les sujets d’examen concernent uniquement les cours dispensés, en présentiel, du début de l’année scolaire jusqu’au 14 mars dernier.

Le ministre a, de même, fait observer, à ce sujet, qu’il a été procédé à la publication des cadres de référence relatifs à chaque matière avec la définition des contenus sujets d’examen et le poids de chaque domaine du contenu.

Après avoir rappelé la situation exceptionnelle qu’a vécue le Royaume à cause des mesures ayant accompagné l’état d’urgence sanitaire, Amzazi a indiqué que le défi de la continuité pédagogique a pu être relevé grâce à l’adhésion de toutes les parties concernées et aux mesures inédites adoptées qui font prévaloir les intérêts des apprenants.

Lire aussi | Fès-Meknès : amphithéâtres et salles couvertes pour les épreuves du baccalauréat

A quelque heures du début des examens du Baccalauréat, Saaid Amzazi a appelé les candidats à se focaliser sur l’aspect psychologique et à avoir confiance en eux-mêmes et en leur capacité à relever les défis, les invitant également à respecter, durant la période des examens, les conditions d’hygiène et les mesures de prévention et à éviter tout comportement de nature à impacter négativement leurs résultats scolaires.

Le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique avait indiqué que la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat débutera le 03 juillet pour les candidats scolarisés, alors que la session ordinaire de l’examen régional unifié a débuté le 1er juillet pour les candidats libres.

(Avec MAP).

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La Chine minimise le risque d'une nouvelle pandémie

Article suivant

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, jeudi 2 juillet à 18h